Syndiquer tout le site

Article

Yolanda Rivera - Biographie

Chanteuse portoricaine

Publié le 1er janvier 2007, par : Chabelita

De puissantes qualités vocales ont permis à Yolandita Rivera d’avoir sa période de gloire au sein de La Sonora Ponceña, avant qu’un soucis de famille ne l’éloigne du succès.

La dame conserve intactes ses capacités vocales, elle continue à se produire sur scène où sa grande énergie se déverse quand elle joue des timbales.

JPEG - 36.6 ko
Yolanda Rivera 2006
Photo ©Americasalsa.net

Yolanda Rivera est née à Ponce, Porto Rico, en 1951. Même si elle est très chauvine, elle avoue volontiers écouter la musique cubaine depuis l’âge de 8 ans.

Sa ville natale de Ponce a vu se produire la chanteuse cubaine Celeste Mendoza ; cet évènement déclencha chez la jeune Yolanda son envie de chanter. Dotée naturellement d’une voix d’exception, elle dit n’avoir jamais pris de cours de chant. Dans sa famille tout le monde chantait, sans pour autant en faire une profession.

Elle a commencé sa carrière de chanteuse à New York en 1969 comme choriste de Willie Rosario. De retour à Porto Rico en 1975, elle y a intégré le groupe Roberto y su Changó.

On peut considérer que ses vrais débuts professionnels se font avec l’orchestre La Terrífica. Avec cette formation elle enregistre en 1976 le 33 tours : "Sabor a Pueblo" (INT 908) où elle chante les succès "Mi Corazon es Para Ti" et "Guaguanco n°3", les boléros "Para que sufras" et "Esta Demas". Sur ce même disque "Pichie" Perez s’est chargé des autres morceaux.

Malheureusement l’épisode de La Terrífica fut très bref à cause de mésententes au sein du groupe. Après quelques mois de chômage elle a eu la chance de croiser Quique Lucca -le fondateur de La Ponceña- qui a décidé de la recruter. Avec eux elle enregistra "Borinquen", son morceau préféré. Elle y resta de 1977 à 1984, le temps d’enregistrer quelques albums et de parcourir les scènes du monde entier. Ses albums avec cette formation prestigieuse sont :

- "El Gigante Del Sur" (1977-Inca-1054) ;
- "Explorando" (1978-Inca-1060) ;
- "La Orquesta De Mi Tierra" (1978-Inca-1064) ;
- "Energized" (1979-Inca-1072) ; Compilation
- "New Heights" (1980-Inca-1074)
- "Unchained Force" (1980-Inca-1077)
- "Night Raider" (1981-Inca-1079)
- "Determination" (1982-Inca-1080)
- "Apretando" (1983-Inca-1089)

Parallèlement à sa carrière, Yolanda devait s’occuper de sa famille. Sa fille était née avec une malformation au pied telle que les médecins de l’île ont voulu l’amputer à l’âge d’un an et demi. Refusant l’acte, Yolanda a tout vendu y compris sa maison pour partir à Miami y faire soigner sa fille. Elle restera en Floride cinq ans, mais n’arrêtera pas totalement avec le chant. En effet, elle y a enregistré un disque avec le conjunto Fuerza Noble, dirigé par Gabino Pampini. Le retour au pays fut plus difficile pour renouer avec le métier. Ce n’est qu’au début des années 90 qu’elle intégra pour 3 ans l’orchestre de Rubby Haddock (d’où plusieurs albums). Depuis elle a régulièrement travaillé avec Luigi Texidor.

Ponctuellement elle a participé aux anniversaires de La Ponceña :

- La Sonora Ponceña, 30th Anniversary Golden Age (Inca 1092) ;
- La Sonora Ponceña, 45 Aniversario Live : Y Sequimos Haciendo Historia... (BMG/Ariola 81167) 2000 (elle apparait uniquement sur le CD).

Mais elle n’a jamais vraiment réintégré La Ponceña car Papo Lucca a peu apprécié qu’elle se joigne à Luigi Texidor dans sa carrière soliste pour interpréter les anciens succès de l’orchestre.

Elle apparait aussi sur l’album « Ray Barretto - 50th Anniversary Live », où elle chante "Nadie se salva de la rumba".

Elle n’a pas encore sorti de disque comme soliste bien que ce soit son objectif depuis des années.

Ses vieilles chansons sont toujours fréquemment diffusées sur les radios de Porto Rico mais la chanteuse a du mal à se produire sur scène sur sa terre natale. Elle est plus demandée à l’étranger, comme à New York où elle a fait un "duel de soneras" sur la scène du LQ avec Choco Orta, à Mexico, ou encore à Dax en 2002.

Son répertoire va du boléro au mérengué, du guaguanco à la rumba... et elle interprète de nombreux morceaux de sa composition.

JPEG - 16.7 ko
Yolanda Rivera 2006
Photo ©Americasalsa.net

sources :

- Sergio Burstein : "Yolandita RIVERA - La dama de la Ponceña" sur http://comoenla.com/
- http://www.laconga.org/yolanda_rive...
- disques
- liste des disques de la Ponceña transmise par Mario ’Speedy’ Gonzalez.

  • Message 1
    • par juancarlos, 12 août 2008 - Yolanda Rivera - Biographie

      bravisima yolandita aqui al peru ha venido varias veces y se alista para venir pronto ya que se acerca el dia del callao lo malo que siempre toca los temas que grabo con la ponceña que son bravasos pero quisiera escucharla cantar intercambio de amor que grabo con rubby haddock y otros temas con la terrifica seria sensacional y les informo que el dia 23 de agosto el callao celebra su aniversario en un evento conocido en el mundo entero como el festival chimpun callao viene yolanda justo betancourt el conjunto clasico el canario tony vega el maestro lucho cueto chimpun callao