Syndiquer tout le site

Article

Sin Palabras

Grupo Niche

Publié le 14 février 2003, par : Chabelita

Sin Palabras

Grupo Niche
Album : Un Alto En El Camino / SDI/Sony 81183
Année : 1993 ;

- Arrangements : Alberto Barros, Jose Aguirre, Juan V. Zambrano et Jairo Varela

Musiciens :
- Daniel Silva : Basse
- Julio Abadia : Piano
- Carlos Vivas : Piano
- Juan V. Zambrano : Piano
- Douglas Guevara : Percussions : conga, bongó et timbales
- Alberto Barros : Trombone
- Jose Aguirre : Trompette
- Oswaldo Ospino : Trompette
- Carlos Guerrero : Chant, maracas y güiro
- Javier Vasquez : Chant
- Charlie Cardona : Chant

Original Traduction
Si no hay cariño
Si ya no hay horas, minutos, segundos
Para estar cerca de tí
No existe la idea, la más mínima idea
De lo que es el amor.
S’il n’y a pas d’affection
S’il n’y a plus d’heures, minutes, secondes
Pour être près de toi
L’idée n’existe pas, la plus petite idée
De ce qu’est l’amour,
Si ya no hay risa, solo el llanto que avisa
Que somos dos más que caminan sin rumbo,
Sin lugar a donde ir,
No existe la idea, la más mínima idea
De lo que es el amor.
S’il n’y a plus de rire, seuls les pleurs qui avisent
Que nous sommes deux de plus qui cheminent sans but,
Sans endroit où aller,
L’idée n’existe pas, la plus petite idée
De ce qu’est l’amour,
Las palabras están hechas
Y no se pueden expresar,
Porque como actuamos no es la forma más usual,
No existe lo casual, el detalle más formal,
Un lecho que duerme sin la paz de tu ideal.
Les paroles sont faites,
Et ne peuvent exprimer
Car nous n’agissons pas de la manière la plus usuelle,
Le fortuit n’existe pas, le détail le plus formel,
Un lit qui dort sans la paix de ton idéal.
Las palabras están hechas
Y no, y no podemos expresar
Porque como actuamos no es la forma más usual
No existe lo casual, el detalle más formal
Un lecho que duerme sin la paz de tu ideal.
Les paroles sont faites,
Et non, et nous ne pouvont exprimer
Car nous n’agissons pas de la manière la plus usuelle,
Le fortuit n’existe pas, le détail le plus formel,
Un lit qui dort sans la paix de ton idéal.
Coro 1 Chœur 1
El amor es lo que nosotros pensamos y algo más
Pero cuando nos maltratamos,
No, no sabemos dónde va.
L’amour est ce que nous pensons et quelque chose de plus
Mais quand nous nous maltraitons,
Nous ne savons pas jusqu’où ça va
Pregones Pregones
Ayer que tú que yo la cosa queriendo,
Más tarde sin un porque peleando
Con la mano izquieda dando,
Con la derecha mamíta castigando.
Hier toi et moi, nous le faisions en nous aimant,
Plus tard sans un pourquoi la dispute,
Donnant de la main gauche,
Châtiant de la main droite.
No sabemos dónde va
O de pronto con quién está
Arido se volió el terreno,
No hay quién pueda otra vez sembrar,
Se acabó el abono.
Nous ne savons pas où il va
Ou soudain avec qui il est
Stérile est devenu le terrain
Personne ne peut plus y semer
L’engrais s’est tari
Coro 2
La gente dice que tú estás por ahí llorando
La gente dice que yo estoy por aquí riendo.
Les gens disent que tu es par là pleurant
Les gens disent que je suis par là riant
Pregones Pregones
Riendo de qué si el error no perdoné
Saca cuentas no equivoques,
Paga lo que me debés,
Pero, pero, pero de una vez.
Riant de quoi, si je n’ai pas pardonné l’erreur
Fais les comptes ne te trompes pas
Payes ce que tu me dois
Mais, mais, mais en une seule fois.
La experiencia hace al maestro
Y la calle al desenvuelto
Las palabras son recuento,
Lo demás es puro cuento.
L’expérience fait le maître
Et la rue le débrouillard
Les paroles sont vérifiées
Le reste est pur histoire.

Ces paroles ne sont pas explicite à la première lecture. Alors si quelqu’un souhaite faire une explication de texte en cliquant sur "répondre à cet article" ça permettrait peut-être d’éclairer des passages de ce texte.

  • Message 1
    • par Paloma, 14 février 2003 - > Sin Palabras

      Merci Chabelita, ça faisait longtemps que je cherchais les paroles de ce morceau. Effectivement, pour quelqu’un ne parlant pas du tout espagnol, le texte n’est pas évident... comme on dit : "traduccion = traicion". Sinon le "mot à mot" c’est quand même préférable que l’adaptation. Moi j’aurais traduis "avisa" par "signale" (solo el llanto que avisa), "las palabras estan hechas" alors là dur à traduire (peut-être "toute faites"), je comprend parfaitement dans ma tête, mais ça donne rien en français... "casual" par "hasard". Enfin, bravo et merci ! (le dernier couplet me donne des frissons" ! Besitos ! hasta luego. PALOMA