Syndiquer tout le site

Article

Ricky González - Biographie

Publié le 13 août 2004, par : Chabelita

Ricky González s’est forgé une belle carrière, qui s’étoffe chaque jour un peu plus. Artiste à multiples facettes : producteur, arrangeur et pianiste reconnu, il est aussi chanteur, vibraphoniste, percussionniste et bassiste accompli. Il a travaillé avec les plus grands noms de la musique latine et du jazz depuis le début des années 90.
A l’heure actuelle il est très sollicité, vous n’allez pas tarder à comprendre pourquoi.

JPEG - 16.8 ko
Ricky González
Photo © 2004 Couleur Salsa

Né en République Dominicaine, on lui met des percussions dans les mains dès l’âge de trois ans. La musique ne le quittera plus ! Le jeune prodige fait ses premières gammes au piano à quatorze ans. Et le plus incroyable c’est qu’il devient professionnel à quinze ans ! Emigré aux Etats-Unis, c’est à peine âgé de dix-neuf ans qu’il rejoint l’orchestre de Ray Barretto en 1983. Après des études de composition à la "Juilliard School", il peaufine sa formation d’arrangeur au "City College" (New-York). C’est là qu’il étudie auprès du joueur de jazz Ron Carter et du compositeur vainqueur du prix Pulitzer David Del Tredici.

En 1989, il participe au "Third Annual Latin Pianos in Concert", aux côtés d’Eddie Palmieri, Michel Camilo et d’autres fameux pianistes.

En tant que musicien, il est monté sur la scène de la plupart des festivals de jazz et de musique latine du monde : le "North Sea Jazz Festival" en Hollande, le festival de Jazz de Montreux en Suisse, ceux de Jazz in Marciac et Tempo Latino en France, et beaucoup d’autres en Europe, Amérique Latine, Caraïbes, Canada et Etats-Unis. Il a travaillé avec George Benson, Dizzy Gillespie, Juan Luis Guerra, Gilberto Santa Rosa, Willie Colón, Celia Cruz, Machito, Dave Valentin, Jennifer Lopez, Jimmy Sabater, José Mangual Jr, Ray Sepulveda et beaucoup d’autres. Ses improvisations aux côtés de Paquito D’Rivera ont laissé le public bouche-bée. Il a même joué avec la Fania All-Stars pour les festivals "JVC Jazz".

Depuis 1997, il accompagne Marc Anthony en tournée, en charge du clavier et des choeurs. Lorsqu’on voit le succès planétaire de l’orchestre de Marc Anthony, on s’imagine les retombées sur la notoriété du pianiste.

Sa collaboration avec Ray Barretto est enregistrée sur cinq disques à ce jour. Cinq disques où en plus du rôle de pianiste, il s’est vu confier celui d’arrangeur :

  • en effet, s’il était pianiste sur : Todo Se va Poder (1984) , il a arrangé les chansons : « Prestame tu mujer », « Todo se vá poder », « Tema Final » et « Que bonita es mi tierra ».
  • Aqui Se Puede (1987) et son grand succès : "No te quedes sin bailar" ;
  • Soy Dichoso (1992) où on le retrouve pianiste de toutes les chansons et arrangeur de « Soy Dichoso » et « Flor de los lindos campos » ;

Son rôle d’arrangeur a été récompensé en 1990 par la nomination aux « Grammies » de deux de leurs disques Ritmo En El Corazón (Ray Barretto/Celia Cruz) et Irresistible (Ray Barretto, 1989) . C’est « Ritmo En El Corazón » qui l’emportera.

  • Sur Ritmo En El Corazón (Ray Barretto/Celia Cruz), cinq chansons sont arrangées par Ricky Gonzalez dont "Ritmo en el corazon" et "Bambarakatunga".
  • Sur Irresistible il était en charge du piano, du synthétiseur et de l’arrangement de toutes les chansons, sauf « Night in Tunisia ».

Après avoir interrompu sa collaboration avec Ray Barretto pendant quelques années (pour se dédier à sa carrière de producteur/arrangeur), il a dernièrement rejoint l’immense conguero et son orchestre salsa dans la plupart de ses tournées.

Toujours dans son rôle d’arrangeur, il a collaboré avec Frank Sinatra, George Benson, la Fania All-Stars, José Alberto "El Canario", Johnny Pacheco, Orquesta Inmensidad et de nombreux autres orchestres latins ou de jazz.

Ricky González a été appelé en 2001 par "Los Soneros del Barrio" pour être le directeur musical de leur second album : "Remembranzas". Cela consistait à choisir les chansons en adéquation avec le style de l’orchestre, aider pour les arrangements et l’enregistrement de l’album. Au décès soudain de Martin Arroyo (pianiste et directeur musical du 1er album), c’est Ricky González qui reprend les rênes de la formation. Après leur 3ème album Siguiendo la tradición, il prépare actuellement leur 4ème album et se produit avec eux en tournée en tant que pianiste.

JPEGJPEG

S’il est l’un des pianistes et arrangeurs les plus demandés en Salsa, Latin-jazz et RnB, il ne se limite pas à cela et consacre une grande part de son temps à la production. Son domaine d’activité s’étend de la musique latine au Hip-Hop, en passant par le jazz, la musique classique, le funk,... Dernièrement, il a connu un succès retentissant en produisant “I Like it Like That” de Tito Nieves qui était en tête de tous les classements de ventes de disques (si bien que de grandes firmes ont repris le thème pour leur campagne publicitaire).

Pour l’automne 2004, l’évènement majeur dans la carrière de Ricky González est la sortie de son propre album Oasis.

JPEG - 3.2 ko
Oasis

Auteur et compositeur de la plupart des chansons, il chante lui-même et fait participer ses amis : Herman Olivera, Jose Alberto "El Canario", Johnny Pacheco, Orestes Vilato, Luis Quintero, Jimmy Sabater et Frankie Vázquez. Une petite merveille... Voir l’article paru dans le Radio Latina Magazine du mois de décembre 2004 ici.

En 2005, on le retrouve très impliqué sur :

  • le nouveau Johnny Pacheco intitulé « Entre Amigos » (Pour plus de détails sur cet album voir ici) où Ricky Gonzalez arrange les chansons « La mujer de mi vecino » (salsa placée sous le signe de l’humour), « La Cirurgia » (merengue magnifiquement interprété par Johnny Ventura, hyper drôle et avec de petites trouvailles musicales comme le solo d’harmonica, idée du pianiste) et « Que mareo ». S’il se charge du piano sur ces 3 chansons, on lui doit aussi un magnifique solo sur « Busca tu puesto ».
  • le premier album du conguero George Delgado : « Mi Ritmo Llego » (Pour plus de détails sur cet album voir ici) où le pianiste arrange et joue sur les morceaux : "Lo Que Espera El Sonero", "Tu Regresaras", "A Mi Me Gusta".

Ses projets : faire une tournée avec son orchestre de très bons musiciens pour présenter sur scène son album « Oasis ».

Ne le ratez pas s’il passe près de chez vous, c’est un musicien talentueux avec une personnalité très attachante.

Cliquez sur la 1ère photo pour voir son sourire qui est une raison de plus pour aller à ses concerts...

Ses derniers concerts en France :

    • le 1er août 2004 avec Los Soneros del Barrio à Vic-Fezensac. Voir notre article sur cette soirée du festival Tempo Latino ici.
    • le 13 août 2004 avec Ray Barretto à Marciac. Voir le reportage complet d’Eric El Rico sur Couleursalsa.com.
    • le 11 septembre 2004 avec Los Soneros del Barrio au Festival Toros y Salsa (Dax). Voir photos sur le site Bordeaux Salsa
    • le 22 octobre 2004 avec Ray Barretto à l’Elysée-Montmartre (Paris). Photo ci-dessous.
    • le 23 octobre 2004 avec Ray Barretto à Marseille

Ricky ; Orquesta de Ray Barretto

Quelques unes de ses collaborations :
    • Conjunto Clasico, Ray Castro’s Clasico (1997) - arrangements
    • Dominic, Soy Como Soy (2002) - piano
    • Domingo Quiñones, Poeta y Guerrero (2000) - piano et synthétiseur
    • Emo Luciano, Emo Luciano (1995) - piano
    • Jimmy Bosch, Salsa Dura (1999) - piano et arr.
    • Jimmy Sabater y Son Boricua (2001)
    • Johnny Rivera, Un Estilo Propio
    • José Alberto "El Canario", Diferente (2001) - piano
    • José Alberto "El Canario", Herido (1999) - piano
    • José Alberto "El Canario", On Time (1995) - piano
    • José Alberto "El Canario", Then And Now (2004) - piano et arrangements
    • Orquesta Inmensidad, Dejala Que Suene (1990) - arrangements
    • Pete "El Conde" Rodriguez, Generaciones (1993) - arrangements
    • Raulin Rosendo ¡Lo Maximo ! - arrangements
    • Ray Barretto, Todo Se va Poder (1984)- piano
    • Ray Barretto, Aqui Se Puede (1987) - piano
    • Ray Barretto, Irresistible (1989) - piano et arrangements
    • Ray Barretto-Celia Cruz, Ritmo en el Corazon (1988) - piano et arrangements
    • Ray Barretto, Soy Dichoso (1992 ) - piano et arrangements
    • Ray Sepulveda, De Todo Un Poco (1997)
    • Tito Nieves, Dale Cara A La Vida (1998) - Piano, basse, synthé., chœurs, batterie
    • Tito Nieves, I Like It Like That (1997) - Arrangements, percussions
      et beaucoup d’autres encore...
JPEG - 20 ko
Couverture du Latin Beat Magazine Février 2005.
Booking
Media Services NYC
info@mediaservicesnyc.com
Tél. : 00 1 212 594 93 55
Pour plus d’informations contactez l’auteur de cet article : Chabelita

Sources

- Press-book Ricky González
- http://www.marcanthonyfans.com
- Latin Beat Magazine février 1999 ; juin-juillet 2003 ; février 2005

Dernière mise à jour : 20 février 2005

  • Message 3
    • par , 11 mai 2007 - Ricky González - Biographie

      L’ami Ricky Gonzalez nous envoie une vidéo d’une de ses dernières activités : un répétition avec Jennifer Lopez et quelques autres salseros bien connus (Eric Velez, Angel Fernandez,...).

      C’est pas vraiment salsa, mais ça fera plaisir à tous les fans de l’adorable pianiste (moi en tête) :

      cliquez-ICI

      Chabelita

  • Message 2
    • par Chabelita, 5 mars 2006 - > Ricky González - Siempre Salsa

      Ricky Gonzalez a travaillé sur plusieurs albums ces derniers mois, parmi eux à retenir la sortie de Siempre Salsa une compilation d’artistes indépendants soutenue par le Latin beat magazine. Journal qui organise un festival "Siempre Salsa" en mars à new york.

      Pour plus d’informations voir ICI

  • Message 1
    • par Chabelita, 20 février 2005 - > Ricky González - Biographie

      Article remis à jour le 20/02/05

      Chabelita