Syndiquer tout le site

Article

Rey Roig, cet inconnu !

De la trompette cubaine de Reinaldo Godinez au piano newyorkais de Rey Roig

Publié le 23 août 2004, par : El_Kaisero

Vous, je ne sais pas, mais moi, pour découvrir des musiciens ou des groupes nouveaux, j’exploite les morceaux qui me plaisent sur les diverses compilations que j’achète. Cela permet de faire le tri, sans se ruiner ! ! (Quoique ! !)

Comme souvent, je recherche sur le net la discographie et éventuellement l’histoire des interprètes de ces morceaux, et quand je suis plus impatient, parce que le morceau me plaît vraiment, je fonce chez mes disquaires favoris et je ramasse le ou les CDs disponibles. simple, non ? ?

Oui pour la plupart des groupes qui ont été réédités.........

Alors, quand un morceau vous transporte, que toutes les personnes qui l’entendent sont aussi enthousiastes que vous, et qu’en commençant le processus habituel, vous ne trouvez rien, et bien ça se complique ! !

C’est ce qui m’est arrivé avec non pas un, mais 2 morceaux d’un talentueux inconnu, Rey Roig ! !

Au départ donc, une compilation du label « Nascente », « the Nuyorican Salsa Experience » sur laquelle figurent « Godin Guidon » et « la Macarena », deux « bombes » musicales ! Apres une longue enquête, digne des plus grands détectives, qui nous ramène entre 30et 50 ans en arrière, je peux retracer les grandes lignes de la carrière d’un génie musical qui, pour une raison qui m’échappe encore, est resté complètement méconnu ! !

Les Débuts

Luis Santi, Mambo InfiernoAlors autant vous le dire tout de suite, je ne connais toujours pas la date de naissance de Reinaldo Godinez Roig ni son lieu exact à Cuba, en revanche, il semble qu’il ait incorporé très jeune, à partir de 14 ans, des orchestres aussi renommés que le Conjunto Casino, le Conjunto de Luis Santi et « Los Jovenes del Cayo » pour y jouer de la trompette (photo du Conjunto de luis Santi en 1952).

Puis, grâce à ses grandes connaissances musicales, il vient à New York, à la recherche de nouveaux horizons, où on le retrouve compositeur et arrangeur pour de grandes formations. Il américanise alors son nom en « Rey Roig » Il est ensuite chargé de former un orchestre pour l’ouverture d’une des grandes salles de danse du Bronx, le « Bronx Casino ».

Les premiers succès

JPEG - 95.2 ko
Swing, Conjunto Sensación
La pochette originale de « Swing »

Est-ce la même formation que « le Conjunto Sensacion » qui accueille Pete « El Conde » Rodriguez de 1964 à 1966 au lead vocal ? Probablement pas...
En 1965 le premier LP du Conjunto Sensacion « Swing » sort avec au piano un jeune débutant prometteur, qui a élu domicile, depuis, à Paris, Alfredo Rodriguez. Nous retrouvons au chant, « El Conde », qui participera aussi au second disque « Los Campeones » une année plus tard.
Ensuite, le groupe semble se dissoudre, quand Pete Rodriguez retourne chanter pour Johnny Pacheco, une fois Monguito parti.......

Salsa

Depuis, aucune trace d’enregistrement de Rey Roig sous son nom avant 1972 et la sortie de son album « Aqui Llego ».
Ce 33t est souvent cite par les spécialistes [1] comme le premier disque où apparaît le mot Salsa (un des morceaux s’appelant « Traigo Salsa »), mais la plupart ne devaient sans doute pas se souvenir du premier morceau du LP « SWING » cité plus haut, un pregon appelé tout simplement « Salsa ».

JPEG - 74.8 ko

Puis Rey enchaîne avec un deuxième album en 1973 « Otra Vez » ou nous retrouvons les 2 morceaux qui ont déclanché mes recherches. D’autres morceaux sont dignes d’intérêt, comme « Pedro Candela », « Pescao en Salsa » ou « Dame un Chance ». Ce disque est pour moi le plus abouti, car le troisième qui sort en 1975 « Por la Maceta » ressemble plutôt à une exploration musicale, Rey semble vouloir se diversifier et sortir de ses sentiers « afro-cubains », avec notamment une samba « Brazil 2000 ».

Evènement notable de cette « nouvelle période » dans la carrière de Rey Roig, il a abandonné la trompette pour être le pianiste sur ces 3 disques, et quel pianiste ! ! A l’instar de tous les artistes de l’époque, Rey Roig y su sa Sensacion enregistre divers rythmes musicaux comme des salsas, des merengues, des boléros, des cha-cha-chas......le chant est assuré par Julian Llano, un portoricain qui a chanté avec Arsenio Rodriguez, et qui était déjà présent sur « Los Campeones » en 1966. A noter la présence du trompettiste de la Fania, Hector Zarzuela, sur « Otra Vez ».

Disparition

Depuis, disparu !!
On retrouve de temps en temps son nom comme coauteur d’une chanson, on le sait directeur musical sur au moins le premier disque de Ralphy Santi (probablement au début des années 70), mais il n’y a plus aucune trace de son activité musicale après son disque de 1975 ! A-t-il repris ses activités de compositeur et d’arrangeur ? Coule-t-il une retraite heureuse en Floride comme le croit Alfredo Rodriguez ? Est-il parti rejoindre un autre pianiste d’exception, Charlie Palmieri au royaume de la musique éternelle ?
Des questions auxquelles, malheureusement, je ne sais répondre

Discographie :

  • Comme trompettiste
    • 1952 Conjunto de Luis Santi
  • Conjunto Sensacion :
    • 1965 Swing (avec Pete « Conde » Rodríguez, et Alfredo Rodríguez)(Tropical, TRLP-4602)
    • 1966 El Campeones (avec Pete « Conde » Rodríguez) (Maseda, LP-502)
  • Rey Roig y su Sensacion
    • 1972 Aquí Llego (Mericana, MYS-107)
    • 1973 Otra Vez (Mericana, XMS-117)
    • 1975 Por la Maceta (Salsoul, SAL-4102)

Disponible en CD :

  • Conjunto de Luis Santi - Mambo Infierno (Tumbao, TCD-075)
  • Pete « Conde » Rodriguez con El Conjunto Sensacion - Swing (Seeco, SCCD-9142)
  • The Nuyorican Salsa Experience (Nascente, NSCD-045)

Remerciements Mil merci à Jaime Delgado Cartagena, un ami de bogota, qui m’a beaucoup aidé dans la rédaction de cet article.


Précision : je ne mentionne que les informations glanées sur Internet, en consultant les pochettes de disques ou lors de brefs entretiens avec Alfredo Rodriguez et Azuquita.

Toute personne susceptible d’apporter des informations supplémentaires, est naturellement la bienvenue !


Documents joints

  • Swing, Conjunto Sensación

    (JPEG – 68.1 ko)

    Pochette de la réédition CD

  • Conjunto sensación, The Champ

    (JPEG – 76.9 ko)

    Le 2ème LP du Conjunto Sensacion, avec Pete « El Conde » Rodriguez, en 1966

  • Rey Roig, Aqui llegó

    (JPEG – 99.5 ko)