Syndiquer tout le site

Article

Periodico de Ayer

Hector Lavoe

Publié le 8 décembre 2002, par : Chabelita

La fin d’une histoire : un amour qui n’est plus d’actualité et qui fini au panier comme un journal périmé. Les paroles de Tite Curet Alonso qu’on ne se lasse pas d’écouter.

Periodico de Ayer

Héctor Lavoe Album : De Ti Depende / CD (Fania 492)
Année : 1976
Produit par Willie Colon
Composé par Tite Curet Alonso

Original Traduction
Tu amor es un periodico de ayer
Que nadie más procura ya leer
Sensacional cuando salio en la madrugada
A medio día ya noticia confirmada
Y en la tarde materia olvidada
Tu amor es un periodico de ayer
Ton amour est un journal d’hier
Que personne ne tente plus de lire
Sensationnel à sa sortie le matin
A la mi-journée nouvelle déjà confirmée
Et le soir matière oubliée
Ton amour est un journal d’hier
Fue titular que alcanzo pagina entera
Por eso ya te conocen donde quiera
Tu nombre ha sido con reporte que guardé
Y en el album del olvido lo pegué
Tu amor es un periodico de ayer
Que nadie mas procura ya leer
El comentario que nació en la madrugada
Y fuimos ambos la noticia propagada
Y en la tarde materia olvidada
Tu amor es un periodico de ayer
C’est le titre qui a fait la une
De ce fait on te connaît partout
Ton nom a été sur la coupure de presse que j’ai gardée
Et dans l’album de l’oubli je l’ai rangé
Ton amour est un journal d’hier
Que personne ne tente plus de lire
Le commentaire qui est né au matin
Et nous avons été tous les deux la nouvelle propagée
Et le soir matière oubliée
Ton amour est un journal d’hier
Coro : y para que leer, un periodico de ayer
Oye noticia que todos saben,
Ya yo no quiero leer
Tu no serviste pa’ nada mami, y al zafacon yo te eché
Hecha, camina, apartate, de mi vera, apartate de mi lado
Tu eres El Diario la Prensa, Radio Bemba, Radio Bemba
Chœur : et pourquoi lire un journal d’hier
Ecoute, une nouvelle que tout le monde connait,
Maintenant je ne veux pas la lire
Tu n’as servi à rien, ma chérie, et à la poubelle je t’ai jeté
Va, marche, pousses-toi, pousses-toi loin de moi
Tu es Le Quotidien la Presse, Radio Bemba, Radio Bemba
Coro : y para que leer, un periodico de ayer
Para que voy a leer la historia de un amor
Que no puedo ni creer ?
Te quise, te tuve, te mantuve, pero ya no te quiero
A tu casa yo no voy polito, va, me tumbe la chaveta, la chaveta
En el album de mi vida en una pagina escondida ahí te encontre
Chœur : et pourquoi lire un journal d’hier
Pourquoi vais-je lire l’histoire d’un amour
Auquel je ne peux même pas croire ?
Je t’ai désiré, je t’ai eue, je t’ai soutenu, mais là je ne t’aime pas
Je ne vais plus chez toi, va, je perds la tête, la tête
Dans l’album de ma vie sur une page cachée je t’ai rencontré
Coro : y para que leer, un periodico de ayer
Anda, vete de mi vera,
Cosa buena ya no te quiero ni ver
Que te paso estas llorando ? Tienes alma de papel
Y como el papel aguanta todo, asi mismo te trate
Analizate tu historia, y asi podras comprender
Chœur : et pourquoi lire un journal d’hier
Marche, va-t-en loin de moi,
La bonne chose c’est que je ne veux plus te voir
Qu’est-ce qui se passe, tu pleures ? Tu as une âme de papier
Et comme le papier résiste à tout, de la même façon je t’ai traité
Analise ton histoire et ainsi tu pourras comprendre