Syndiquer tout le site

Article

No Hago Más Na’

El Gran Combo

Publié le 23 janvier 2003, par : Chabelita

Eloge de la paresse.

No Hago Más Na’

El Gran Combo
Auteur : Chiquitín García
Album : 40 aniversario en vivo / BMG 94428

- Voix : Gilberto Santa Rosa sur ce CD ; Jerry Rivas, traditionnellement.
- Arrangements : Tommy Villarini
- Piano et directeur musical : Rafael Ithier
- Trompettes : Taty Maldonado et Edwin Rodriguez
- Sax : Eddie Pérez et Freddie Miranda
- Trombone : Moisés Nogueras
- Timbales : Kuki Santos
- Congas : Miguel Torres
- Bongó : Richie Bastar
- Basse : Freddy Rivera

Original Traduction
(boogaloo) (boogaloo)
Yo me levanto por la mañana,
Me doy un baño,
Y me perfumo,
Me como un buen desayuno,
Y no hago más na’, más na’.
Le matin, je me lève,
Je prends un bain,
Et je me parfume,
Je prends un bon petit-déjeuner,
Et je ne fais rien d’autre, rien d’autre !
Después yo leo la prensa,
Yo leo hasta las esquelas,
O me pongo a ver novela,
Y no hago más na’, más na’.
Après, je lis la presse,
Je lis jusqu’aux faire-parts,
Ou je me mets à regarder un télé-film,
Et je ne fais rien d’autre, rien d’autre !
A la hora de las doce,
Yo me como un buen almorzo,
De arroz con habichuelas,
Y carne guisada ,
Y no hago más na’, más na’ .
A l’heure de midi,
Je prends un bon déjeuner,
Du riz avec des haricots,
Et un ragoût de viande,
Et je ne fais rien d’autre, rien d’autre !
Después me voy a la hamaca,
A dormir una siestita,
Y a veces duermo dos horas,
Y a veces es más,
Y no hago más na’, más na’.
Ensuite, direction le hamac,
Pour faire une petite sieste,
Et parfois je dors deux heures,
Et parfois plus,
Et je ne fais rien d’autre, rien d’autre !
Y me levanto como a las tres,
Y me tomo un buen cafe,
Me fumo un cigarillo
Y cojo mi guitarra,
Y me pongo a cantar A LA LA A LA LA A LA LA
Et je me lève vers les trois heures,
Et je prends un bon café,
Je fume une cigarette,
J’attrape ma guitare,
Et je me mets à chanter A LA LA A LA LA A LA LA
Y a la hora de la comida,
Que prepara mi mujer,
Un bistec con papas fritas,
Con ensalada y mil cosas más,
Y me lo mando,
Y no hago más na’, más na’.
Et à l’heure de dîner,
Ma femme prépare,
Un bifteck avec des frites,
De la salade et mille autres choses,
Et je l’avale,
Et je ne fais rien d’autre, rien d’autre !
Luego me voy al balcón,
Cual si fuera un gran señor,
A mecerme en el sillón,
Con mi mujer a pláticar LA LA LA
Puis je vais sur le balcon,
Tel un grand monsieur,
Me balancer sur le fauteuil,
Causer avec ma femme LA LA LA
 !Ay ! Cuando me se pega el sueño,
Enseguidita me voy a acostar,
Y duermo hasta por la mañana,
Y no hago más na’, más na’.
Quand le sommeil me guette,
Je vais tout de suite me coucher,
Et je dors jusqu’au matin,
Et je ne fais rien d’autre, rien d’autre !
Que bueno es vivir así,
Comiendo y sín trabajar
Que c’est bon de vivre ainsi,
En mangeant et sans travailler
¡ Oíga !
Yo nunca he doblado el lomo,
Y no pierda su tiempo,
No voy a cambiar.
Ecoutes !
Je ne me suis jamais fait de tour de rein,
Ne perds pas ton temps,
Je ne vais pas changer.
Que bueno es vivir así,
Comiendo y sín trabajar
Que c’est bon de vivre ainsi,
En mangeant et sans travailler
Señores si,
Yo estoy declarando en huelga.
¡ Si ! Mi mujer que me mantenga
¡ oíste !
Oui messieurs,
Je suis déclaré en grève.
Oui ! Ma femme m’entretient !
Tu as entendu !
Que bueno es vivir así,
Comiendo y sín trabajar
Que c’est bon de vivre ainsi,
En mangeant et sans travailler
Que bueno, que bueno,
Que bueno es vivir la vida comiendo,
Durmiendo y no haciendo na’.
Que c’est bon, que c’est bon,
Que c’est bon de vivre sa vie en mangeant,
En dormant et en ne faisant rien d’autre.
(boogaloo) (boogaloo)
Oíga compay usted sabe,
Lo que es estar en un sillón,
Mece que te mece esperando.
Compère vous savez,
Ce que c’est d’être dans un fauteuil,
Se balancer en attendant.
(boogaloo) (boogaloo)
Que bueno es vivir así,
Comiendo y sín trabajar
Que c’est bon de vivre ainsi,
En mangeant et sans travailler
Recibiendo la pensión por loco,
De loco yo no tengo na’,
Listo que soy.
Recevant une pension pour les fous,
Du fou je n’ai rien,
Je suis intelligent.
Que bueno es vivir así,
Comiendo y sín trabajar
Que c’est bon de vivre ainsi,
En mangeant et sans travailler
Traeme un plato de mondongo [1]
Arroz, habichuelas,
Y carne guisada para empezar.
Apportes-moi une assiette de tripes,
Riz, haricots,
Et un râgout de viande pour commencer.
Que bueno es vivir así,
Comiendo y sín trabajar
Que c’est bon de vivre ainsi,
En mangeant et sans travailler
¿ Quien trabajara ? Quien yo ?
Buscate a otro,
Ya yo hice lo que iba a hacer.
Qui doit travailler ? Qui, moi ?
Trouves quelqu’un d’autre,
J’ai déjà fait tout ce que j’avais à faire.

[1] Mondongo = Boyaux des animaux de boucherie.

  • Message 1
    • par Pollo, 23 janvier 2003 - > No Hago Más Na’

      Salut, ce serait pas mal de mettre le nom du chanteur (quand ce n’est pas clairement explicite avec le nom du l’artiste) de la chanson traduite par exemple pour cette chanson Jerry Rivas !

      Bon boulot en tout cas !!

      • par Chabelita, 24 janvier 2003 - > No Hago Más Na’

        Bien vu Pollo, j’ai rajouté. A noter que sur l’album des 40 ans, c’est Gilberto Santa Rosa -grand fan d’El Gran Combo- qui chante cette chanson.