Syndiquer tout le site

Article

Mujer de Arena

Oscar D’Léon

Publié le 5 mars 2004, par : Gataloca

Cette chanson est sortie sur
Oscar D’Leon En Nueva York
par Oscar D’Leon Y Su Orquesta,
RMM 82153, 1997

Credits
Auteur : Vizuete

Arturo Sandoval, Trumpet
Oscar D’Leon, Vocals, Producer, Coro
Joe King, Coro
Nestor Sanchez, Coros
Isidro Infante, Piano, Arranger, Keyboards, Producer, Musical Direction
Ray Colon, Bongos, Maracas, Guiro, Campana
Nelson Hernandez, Arranger
Guido Diaz, Recording Technician
Pablo Santaella, Trombone
Eric Velez, Conga
Marcos Bermudez, Coros
Liliane Van Balberghe, Graphic Design
Noah Bless, Trombone
Anthony Israel, Cover Photo

Mujer de Arena [1]

Original Traduction
Cuando tu apareciste
Me llené de toda tu alegría
De ser devoto de tu amor
Y de tu fantasia
Eras la cumbre de mis sueños
Tu mi mayor empeño
Te convertiste en mi obsesión
Y en parte de mi vida.
Quand tu es apparue
Je me suis empli de ta joie,
A en devenir le dévot de ton amour
Et de ta fantaisie [2]
Tu étais au sommet de mes rêves,
Toi ma plus grande obstination
Devenue une obsession
Et toute un pan de ma vie.
Sólo, sólo, sólo por amarte
Sólo, sólo, por enamorarme
Seulement, seulement, seulement en t’aimant,
Seulement, seulement, seulement en tombant amoureux,
Me cegué los ojos y no me di cuenta
Que era una mentira, cada promesa
Tu cariño no sabe de amor
Y en tu camino fui vana ilusión,
Mujer de arena.
Mes yeux se sont voilés et je ne me suis pas rendu compte
Que chaque promesse était un mensonge
Ton affection n’a rien à voir avec l’amour
Et sur ton chemin je n’ai été que vaine illusion,
Femme de sable / Femme fuyante comme le sable.
Coro :
Esto es para que tu sepas
Que con mis sentimientos no se juega,
Mujer de arena.
Choeur :
Ceci c’est pour que tu saches
Qu’on ne joue pas avec mes sentiments
Femme de sable / Femme fuyante comme le sable.
Mírame ahora que rozagante estoy Regarde-moi maintenant que je suis écorché vif.
Estoy viviendo, estoy gozando,
Estoy riendo de todo lo bueno de la vida.
Je suis en vie et j’en jouis,
Je ris à tout ce que la vie a de bon.
Mujer de Arena el viento se lo lleva
Y de ella no queda na’.
Femme de sable, le vent l’emporte
Et il n’en reste rien.
Debes estar arrepentida,
Muy arrepentida.
Tu dois être repentante,
Bien repentante.
Aprendiste la lección,
No juegue más con otro Varón
Tu as appris ta leçon,
Ne te joue pas d’un autre homme.
Coge tu camino,
No se donde vas a parar.
Continue ton chemin,
Je ne sais pas où tu vas t’arrêter.
Caminaba sólo por la playa
Y pise la arena y creí que eras tú
Je marchais seul sur la plage
Et en foulant le sable j’ai cru que c’était toi.
Ay, era un caracol que me currió
La piel y me acordé de ti
Ay, cet escargot qui m’a effleuré la peau
M’a fait penser à toi.
Pero en vez de quejarme,
Me sentí feliz.
Mais au lieu de m’en plaindre
Je me suis senti heureux.
Que no se juega con mis sentimentos,
no, conmigo no.
On ne joue pas avec mes sentiments,
Non, pas avec moi.
Ese coro tiene mucha coherencia,
Te diré porqué
Ce choeur est très cohérent,
Je vais te dire pourquoi.
Que no se juega con mis sentimentos,
no, conmigo no.
On ne joue pas avec mes sentiments,
Non, pas avec moi.
Que no se juega con mis sentimientos
Contigo tengo indiferencia.
On ne joue pas avec mes sentiments,
Pour toi je ressens de l’indifférence.

[1] femme de sable

[2] on peut peut-être traduire par "joie de vivre" ici ?