Syndiquer tout le site

Article

Mi Desengaño

Roberto Roena

Publié le 27 mars 2003, par : Chabelita

Mi desengaño - Ma désillusion

Mi desengaño

Roberto Roena y su Apollo Sound
Album : Lucky 7
Référence : INT-907
Année : 1976

- Auteurs : Julio Merced, Pucho Soufront
- Voix : Papo Sanchez
- Solo de trompette : Mariano Alvarez
- Arrangements : Julio Merced

Original Traduction
Sentémonos a pensar
La vida ha de continuar
Fingiendo amor donde no hay
Y fingiendo una sinceridad
Asseyons-nous pour penser
La vie doit continuer
Feignant l’amour où il n’y en a pas
Et feignant une sincérité
Es cierto, se debe admitir
Que el mundo está lleno de maldad,
Pero al estudiar la situación
Entraremos en razón
C’est sûr, il faut admettre
Que le monde est plein de méchanceté [1],
Mais en étudiant la situation
On se fera une raison
Cuando descanse te hablaré
De un algo extraño
Y vida mia te dire
Mi desengaño (x 3)
Quand reposé je te parlerai
De quelque chose d’étrange
Et mon amour je te dirai
Ma désillusion
Hay que vivir el momento
¿Qué nos importa el pasado ?
No ves que al pasar el tiempo
Todito que va olvidado, olvidado es.
Il faut vivre l’instant présent
Que nous importe le passé ?
Ne vois-tu pas que le temps s’écoulant
Tout ce qui s’est oublié, s’oublie
Cuando descanse te hablaré
De un algo extraño
Y vida mia te dire
Mi desengaño
Quand reposé je te parlerai
De quelque chose d’étrange
Et mon amour je dirai
Ma désillusion
Pero recuerdo que dijiste
Que me querías,
Que nunca me olvidarias,
Y ahora vivo convencido,
Que eso era mentiras,
Tuya mentiras,
Tuya son.
Mais souviens-toi que tu as dit
Que tu m’aimais
Que tu ne m’oublierais jamais
Et maintenant je vis convaincu
Que tout cela n’était que mensonges,
Tes mensonges,
Ce sont les tiens
Cuando descanse te hablaré
De un algo extraño
Háblame mi amor
Y vida mia te dire
Mi desengaño
Quand reposé je te parlerai
De quelque chose d’étrange
Parle-moi mon amour
Et mon amour je te dirai
Ma désillusion
(passage de samba) (passage de samba)
Cuando descanse te hablaré
De un algo extraño
Y vida mia te dire
Mi desengaño
Quand reposé je te parlerai
De quelque chose d’étrange
Et mon amour je te dirai
Ma désillusion
Y cuando nadie escuche
Mis canciónes ya viejas
Detendré mi camino en el pueblo de Hatillo
Y ahí moriré... y entonces…
Et quand personne n’écoutera
Mes chansons déjà vieilles
J’arrêterai mon chemin dans le village de Hatillo
Et là je mourrais... et alors…
Cuando descanse te hablaré
De un algo extraño
Y a Roberto me llevaré
Y vida mia te dire
Mi desengaño
Quand reposé je te parlerai
De quelque chose d’étrange
Et j’emmenerai Roberto
Et mon amour je te dirai
Ma désillusion

[1] Ou malveillance ?