Syndiquer tout le site

Article

Lucho Cueto et le BSS

Black Sugar Sextet

Publié le 22 juillet 2008, par : Chabelita

Lucho Cueto et son orchestre, le Black Sugar Sextet sont à découvrir en chair et en musique lors du prochain festival Toros y Salsa 2008.

JPEG - 13.5 ko
Lucho Cueto

Avant de partir pour les Etats-Unis, Lucho Cueto était déjà un pianiste reconnu dans son pays natal, le Pérou.

A New York, la liste de ses collaborations est immense, au point de se demander : avec qui n’a pas joué Lucho Cueto ?

On l’a vu -entra autres- auprès d’Hector Lavoe, Tito Puente, Celia Cruz, Ray Barretto, Louie Ramírez, Louis "Perico" Ortíz, Johnny Pacheco, Pete “El Conde” Rodríguez, Cheo Feliciano, Joe Cuba Sextet, José Fajardo, Típica Novel, José Alberto El Canario, Marc Anthony, Tito Allen, Tito Nieves, Ismael Miranda, Domingo Quiñonez, Ramón "Meñique" Barcasnegras, Raulín Rosendo, Melcochita et Camilo "Azuquita". Il a aussi réalisé quelques travaux musicaux pour Cyndi Lauper, Jennifer López, El General, Víctor Manuelle, Carlos "El Cano" Estremera et Bárbara Romero.

Directeur et producteur du groupe Fuerza Juvenil, il a été nominé au prix Billboard pour un de leurs disques.

Deux ans durant il fut directeur musical du grand Festival Chimpum Callao, au Perou.

Il a arrangé en salsa le titre “Corazón partio” d’Alejandro Sanz.

Actuellement Lucho Cueto fait partie de l’orchestre de Willie Colón, un des monstres de la salsa. Et dirige son propre orchestre : le Black Sugar Sextet.

Avec le BSS, l’un des orchestres les plus récents de New York, on voit le retour du vibraphone dans la salsa. Son directeur aspire à de nouvelles harmonies, des chœurs savoureux et différents (avec des voix qui sont en elles même un instrument), une touche brésilienne, et des percussions explosives pour une musique où le tambour est un acteur de 1er plan. Beaucoup de tambours et de descargas, tout un programme pour Toros y Salsa 2008 !

Lucho Cueto s’est entouré dans cet orchestre des meilleurs musiciens new-yorkais, la crème de la salsa : Carlitos Soto (bongo), Roberto Quintero (conga), Luisito Quintero (timbales), José Tabares (baby bass), Mike Freeman (vibraphone), Tito Allen (voix), José Mangual Jr (voix) et Kim de los Santos (voix).

JPEG - 18.6 ko
Black Sugar Sextet

Leur 1er album Estamos Azúcar comporte des classiques revisités :

  • « Copacabana », de Barry Manilow, adapté à la salsa, en anglais et en espagnol, nous plonge dans une vibrante histoire apparentée aux chroniques de la salsa.
  • « El muñeco de la ciudad »
  • « Pa’ Colombia »
  • « Estamos Azúcar » la chanson éponyme où on retrouve Tito Allen, José Mangual Jr, et Kim de los Santos.
  • « El cóndor pasa » ré-arrangé avec la flûte de Dave Valentin
  • « My funny Zule » (and her twenty eight friends) (latin jazz) dédié à Verónica Delgado-Aparicio Villarán et aux 28 jeunes qui ont perdu la vie avec elle dans l’incendie de la discothèque Utopía de Lima, Perou.
  • « Scapade » (latin jazz).

A découvrir lors du festival Toros y Salsa 2008.

JPEG - 10.5 ko
Lucho Cueto