Syndiquer tout le site

Article

Cada Loco Con Su Tema

Lead Me To That Beautiful Band

Première publication 1er avril 2004, Publié le 31 mai 2004, par : guayacan

Chère lectrice, cher lecteur

JPEG - 78.4 ko

Avec cette pochette, nous retrouvons une fois de plus Ron Levine, illustrateur exclusif de la Fania. On peut reconnaître dans ce dessin l’une de ses inspirations favorites : le « Flower Power ». Nous avons déjà, en ces pages, commenté ce type de dessin. Nous avions eu Cobarde de Impacto Crea (1974), Se Chavo El Vecindario de Willie Colón et Mon Rivera (1975), et surtout La Salsa Representando La Raza Latina de Larry Harlow (1977).

Avec Lead Me To That Beautifull Band, (emmènes moi voir ce beau groupe) nous avons un dessin plus intéressant que ce que le simple premier coup d’œil pourrait laisser croire. Avec Ron Levine, c’est une habitude (revoir les précédentes chroniques).

Tout d’abord, même si le titre du disque est en anglais, la composition du groupe montre bien qu’il s’agit d’un groupe latin. On distingue aisément un timbalero, un flûtiste, un tromboniste et un saxophoniste.

Ensuite, le couple qui va voir le groupe est un couple mixte ! Diantre, cette femme et cet homme ne sont pas de la même couleur ! Voilà, pour l’époque (1975) et pour un premier disque, un fort parti pris.

Bobby Rodriguez, après plusieurs années dans l’orchestre de son frère, a monté la Compañía en 1974. Il veut s’adresser à tous, d’où un titre de l’album en anglais, des chansons en espagnol et en anglais, des reprises, mais aussi des compositions.

Le groupe connaît ainsi deux gros succès avec ce disque. Il y a la reprise de Pacheco Recuerdos De Arcaño dans laquelle Bobby montre toute sa dextérité à la flûte, et il y a surtout un texte de Ruben Blades : El Numero 6. Cette chanson raconte le quotidien des latinos new-yorkais, la dure réalité de la ligne de métro numéro 6, sans arrêt en retard.

Bref, une fois de plus, derrière une superbe pochette se cache un disque indispensable !

Sur ce, je te souhaite une excellente soirée.


Références de l’album
Bobby Rodriguez y la compañía
Lead Me To That Beautiful Band
1975, Vaya 43
Engineered by : Jon Fausty
Art & Design by : Ron Levine
Produced by : Ray Barretto
Executive Producer : Alex Masucci

Documents joints

  • La chronique telle qu’elle est  parue

    (JPEG – 39.9 ko)