Syndiquer tout le site

Article

2006 Tempo Latino / Concert de Cheo Feliciano

Tempo Latino 2006 à Vic-Fezensac

Publié le 1er septembre 2006, par : pbouge

Un compte rendu et des photos du concert de Cheo Feliciano sur la scène de Tempo Latino, à Vic-Fézensac, Juillet 2006

Le sonero à la voix de velours , le crooner ultime des Caraïbes, « El Senior Sentimiento », le roi du boléro, les qualificatifs ne manquent pas pour Cheo Feliciano. Dans son timbre s’inscrivent Porto Rico, les gangs et les galères de début de carrière à New York, la drogue, sa grande épopée de la salsa avec Allegre, Cesta, Vaya, la Fania...etc. pour résumer une légende de la salsa était à Vic pour un concert unique.

JPEG - 59 ko
Cheo Feliciano
Tempo Latino 2006 à Vic-Fezensac

Et Vic attendait Cheo. Un peu gauche en entrant sur scène il a vite retrouvé l’énergie de ses vingt ans au contact des musiciens de Mercado Negro dirigé fermement par Luis Garcia.

Mercado Negro c’est un concentré de la diaspora des musiciens latino en Europe Cuba, Brésil, Venezuela, Colombie... etc. et aussi un italien qui après tout parle lui aussi une langue latine. Mais ce soir la langue que parlaient les musiciens pour le plus grand plaisir du public c’était la salsa.

Carlos Irarragorri aurait pu choisir le tres, le saxophone ou encore les bongos, il a pris le piano en l’absence de Cesar Correa et avec quelle maîtrise ! Et en prime, ce sourire qui n’a pas quitté ses lèvres pendant toute la durée du concert. On pourrait aussi citer les très fortes présences du chanteur Armando Miranda, du contrebassiste Eduardo Dudu Penz qui "groovait" grave en grimaçant, et du formidable timbalero Rrrrrrrrrrodrigo Rrrrrrrrrodriguez ; prononcez son nom en roulant les "r" comme l’ont présenté les musiciens en imitant les roulements de la caisse claire.

Il faudrait tous les citer tant ces musiciens prennent de plaisir à jouer ensemble, à enchanter le public. Et ce dernier ne s’y trompe pas car nous sommes dans une arène où l’on apprécie les combattants, le courage et le talent pour la joie partagée. C’est pas un hasard si Celia Cruz, Richie Rey, Alfredo de la Fé, Jimmy Bosh ont choisi cet orchestre, avant Cheo Feliciano, pour leurs tournées en Europe.

JPEG - 50.4 ko
Armando Miranda (Mercadonegro)
Tempo Latino 2006 à Vic-Fezensac

Cheo s’est facilement laissé emporter par la joie de jouer de l’orchestre, lançant des coros improvisés pendant les solos des musiciens, plaisantant avec eux, se drapant des couleurs de Porto Rico, reprenant des chorégraphies, ...etc. pour le plus grand plaisir du public qui lui a fait un triomphe pour un des meilleurs voire le meilleur concert de cette édition de Tempo Latino.

Il a chanté quelques grands succès de répertoire comme "El Raton" pour laisser une bonne place aux improvisateurs de Mercado Negro et au public qui reprenait à tue tête les coros :

De cualquier malla
Sale un ratón
De cualquier malla

Il y a eu aussi "Guararé", 2 boléros dont "Amada Mia", et enfin "Anacanoa" hommage à l’amour et à la révolte :

Anacaona, India de raza cautiva
Anacaona, de la region primitiva (bis)
Ananacona, oi tu voz
Como lloro cuanto gimio

Sans oublier l’hommage à Porto Rico "A la seis" en se couvrant du drapeau :

A la seis es la cita no te olvides de ir
Pa’bailar la pachanga con Esther y Fifi
A la seis te voy a ver pa’ que baile la pachanga
Son Boricua e Ese un Morro
Es un Boricua te digo Chango candela
Viene de Ponce ...
La rumba viene de Ponce y Son Morros
JPEG - 77.4 ko
Cheo Feliciano
Tempo Latino 2006 à Vic-Fezensac

On dit souvent que la salsa se "jazzyfie" car les plus grands groupes sont maintenant programmés à Marciac par exemple. Mais il est des soirs à Tempo Latino où la salsa reste la musique populaire qu’elle a toujours été quand les musiciens, le grand Cheo Feliciano et le public ont du mal à se quitter. On ne sait alors plus qui fait le plus plaisir à l’autre, la scène au public ou le contraire dans un échange fusionnel. Les arènes deviennent alors une matrice de musique, de joie et de bonheur et chacun voudrait que le concert jamais ne s’arrête.

Les musiciens :

  • Cheo Feliciano, chant
  • Luis Garcia, tres et direction
  • Armando Miranda, chant
  • Eduardo Cespedes, chant
  • Marcelo Britto, chant
  • Rodrigo Rodriguez, timbales
  • Carlos Irarragorri, piano
  • Eduardo Dudu Penz, basse
  • Alejandro Panetta, congas
  • Walter Rebata, bongos
  • Carlos Minoso, trombone
  • Leonardo Govin, trombone
  • Amik Guerra, trompette
  • Giancarlo Ciminelli, trompette
  • Massimo Guerra, trompette

Quelques photos des concerts de Tempo Latino 2006 :

GIF - 289.9 ko
photos de Vic, 2006
Photos de l’auteur, vous pouvez voir la gallerie en entier en cliquant ici
(le bruit sur les imgs ci dessus vient de la compression en gif)