Syndiquer tout le site

Article

La excelencia et son nouveau CD : Mi tumbao social

Publié le 9 mars 2009, par : Chabelita

Si vous n’avez pas encore entendu parler de la EXCELENCIA, il va falloir vous mettre à jour. C’est sans aucun doute LE groupe de salsa à la mode en ce moment. De jeunes newyorkais qui vous propulsent directement dans l’univers de leurs ainés : Willie Colon et Hector Lavoe.

Comme dans les orchestres salsa des années 70, ils utilisent une section cuivre de rêve comprenant : 3 trombones et 3 trompettes, ce qui créé cet univers sonore incomparable.

Ils vont puiser dans les racines de la salsa jusque dans leurs paroles originales qui parlent d’immigration, d’infidélité, ou des petits problèmes quotidiens des latinos d’aujourd’hui. Le message social et politique est là, ce qui nous change des albums qui n’ont rien à dire. Voilà enfin un orchestre qui fait de la vraie salsa urbaine.

Créé et dirigé par Julian Silva (timbales, composition) d’origine colombienne et José Vazquez Cofresi (congas, paroles) d’origine portoricaine, l’orchestre met en lumière deux jeunes vocalistes très prometteurs : Edwin Perez et Gilberto Velazquez. Ce dernier est venu au festival Toros y Salsa de Dax en septembre 2008 pour accompagner le Black Sugar Sextet et a charmé par son timbre et ses possibilités qui font déjà de lui un véritable sonéro.

JPEG - 15.7 ko
CD release party LA EXCELENCIA

A peine sorti, leur nouvel album "Mi Tumbao Social" est déjà qualifié de meilleur album 2009. Ils font la Une du "Latin Beat Magazine" en ce mois de mars 2009 :

JPEG - 52.8 ko
Latin Beat Magazine

- "Salsa Dura" s’ouvre sur les bruits du barrio. Chantée par Edwin Perez, elle donne le ton : énergique et entrainante. Le chanteur a un débit impressionnant.

todos aqui queremos lo mismo : salsa dura, salsa de verdad
yo traigo la salsa sabrosa, la salsa que quieres escuchar

La première intervention de la section cuivre au complet vous hérisse les poils. Y’en a pas beaucoup qui provoquent ça !

Les changements de rythme vont ravir tous les danseurs chevronnés.

- "Ahora que te tengo aqui" est servie pas la voix beaucoup plus dans l’émotion de Gilberto Velazquez. Une très belle chanson d’amour, où le protagoniste demande le pardon à la femme de sa vie.

- "Deja de criticar" parle de la façon dont chacun s’habille et des critiques de certains. Eux sont plus souvent en baskets qu’en costume, ce que n’apprécient pas tous les directeurs de festival. La chanson renferme un dialogue parlé, réellement vécu par le groupe : on leur a refusé de monter sur une scène car ils n’avaient pas la "tenue correcte exigée". Le choeur dit :

Arrête de critiquer et va danser !

En effet, tout ce qui compte c’est leur énergie à revendre et leur excellente musique.

- "Por tu traicion" parle de l’infidélité et de la séparation, Gilberto Velazquez pousse l’émotion jusqu’à avoir presque un noeud dans la gorge. On reconnait quelques mesures connues mais les jeunes newyorkais ont bien laissé leur pate.

- Aña a mi tambor" est la chanson hommage aux racines africaines de la salsa. Après une minute d’introduction dédiée aux percussions, la voix haute perchée d’Edwin Perez vient donner un coup de fouet à l’orchestre, avant de s’effacer devant les solos de percussions de Jose Vazquez Cofresi (congas), Charles Dilone (bongo), Julian Silva (timbales). Un véritable enchantement que cette chanson/descarga. Cela met l’eau à la bouche et donne envie de les voir sur scène.

JPEG - 59.6 ko
CD release party LA EXCELENCIA

- American Sueño commence par un solo de piano de Willy Rodriguez avant de partir en cha-cha-cha. Cela parle de futur incertain, de départ, de famille qu’on laisse derrière soi...vous avez compris : du migrant latino-américain, poursuivi comme un voleur. Qui ne comprend pas pourquoi il souffre même dans le pays du "rêve américain". Cette chanson est l’étendard brandi par l’orchestre.

- Duelo de bongo" est l’histoire d’un joueur de bongo ponctuée par quelques solos bien sentis.

- Caminando" fait penser à une chanson connue mais mélée à quelques nouveautés propres au groupe. On se laisse prendre par ce rythme lancinant.

- "Vendio su corazon" une introduction avec la clave et le shekere, et la voix de velours de Gilberto Velazquez qui relate un amour perdu.

- "Unidad" parle de laisser un futur à nos enfants. Le message est martelé : peu importe les différences, seule l’unité importe. Une chanson dédiée au peuple latino-américain. La voix de Gilberto Velazquez laisse place à un solo de piano de Willy Rodriguez, suivi de José Vazquez cofresi (congas), qui ouvre la voie à la section cuivre. Une salsa hyper entrainante, comme ils savent si bien faire.

- Por tu traicion" l’album se termine sur la version boléro de la 4ème piste du disque, pour les amateurs de genre.

L’orchestre commence une tournée européenne pour interpréter sur scène ses 2 premiers albums. Un orchestre à suivre...

  • Message 1
    • par Alma Latina Events, 13 juillet 2010 - La excelencia et son nouveau CD : Mi tumbao (...)

      Bonjour à tous,

      La "EXCELENCIA" sera en concert et pour la première fois en France le 20-21-22 Août 2010 à Marseille, plage de l’Escale Borely, pour un concert live en plein air !!!

      Retrouvez toutes les informations sur le site officiel de l’événement : www.festivalsalsatongs.com

      L’été sera chaud, venez danser au frais !!!