Syndiquer tout le site

Article

Cada Loco Con Su Tema

La Practica Hace La Perfección

Publié le 1er avril 2005, par : guayacan

Chère lectrice, cher lecteur.

JPEG - 57.7 ko
La Practica Hace La Perfección
Cliquez pour agrandir

Si le magazine que tu as entre les mains avait le format d’un grand quotidien sportif national, tu pourrais voir le signe d’une autre époque sur la pochette de ce mois. En effet, l’élément central est une montre ( ?) chronomètre ( ?). Si le format le permettait, tu y lirais clairement le nom d’une grande marque d’horlogerie suisse, ce qui aujourd’hui constituerait chez nous une inacceptable publicité déguisée.

« La practica hace la perfeccion » en français la « perfection s’obtient par la pratique », et bien évidemment ce produit suisse constitue l’élément de mesure permettant d’évaluer cette perfection, si ce n’est pas de la pub...

Mais s’il est facile de lire la marque, il est beaucoup moins facile de trouver de fiables renseignements sur ledit Mickey Cora.

On sait qu’il a fondé un groupe, la Orquestra Cabala, et que ce disque est le second du groupe, le premier était produit par Willie Rosario, celui-ci l’est par Roberto Roena. A partir de là, comme trop souvent quand on se penche sur l’histoire de la salsa et de ses innombrables orchestres, force est d’en recourir à des suppositions plus ou moins fondées.

Apparemment, Mickey Cora serait le fils de Mario Cora, trompettiste historique de l’Apollo Sound de Roberto Roena. Ces derniers se connaissent depuis l’aventure du Combo de Cortijo -nous parlons ici des années 50. Il semble que Mario Cora serait resté quelques années à New York, dans l’orchestre de Johnny Pacheco, avant de revenir s’installer à Porto Rico où, entre autre, il deviendra cofondateur de l’Apollo.

J’en déduis que le fils invite son père sur ses disques, père qui fournit probablement un carnet d’adresse appréciable : Roena, Cortijo, Papo Lucca, Elias Lopez... Piston ? Après l’écoute du disque, la question ne se pose plus.

Elle ne se pose plus car elle perd tout son intérêt : piston ou pas, le disque est une superbe réussite !

Sur ce, je te souhaite une excellente soirée.


N’hésites pas à me contacter si tu as plus de renseignements sur ces messieurs Cora !

Références de l’album :

Mickey Cora Y Su Orquesta Cabala
La Practica Hace La Perfección
Photos : Lucky (B and W Lab)
Arte y Diseño : Victor Monsanto
Vaya 78, sorti en 1979