Syndiquer tout le site

Article

Cada Loco Con Su Tema

La Ceiba

Publié le 1er septembre 2004, par : guayacan

Chère lectrice, cher lecteur.

JPEG - 35.3 ko
La Ceiba
Cliquez pour agrandir

Avec l’album en couverture ce mois ci, tu vas découvrir une fois de plus jusqu’où peut nous emmener une pochette.

Commençons par les informations écrites. Celia Cruz Y la Ponceña, La Ceiba. Conclusion : allo ?, Celia a fait un disque avec la Ponceña ? Oui monsieur, il se nomme La Ceiba, en français le Fromager [1].

Passons maintenant au dessin de Ron Levine (encore lui). Sur l’illustration, trois personnages et un arbre, facile n’est-ce pas ? L’arbre c’est La Ceiba, tu auras reconnu Celia dans le personnage féminin, Papo adossé à l’arbre et son père Don Quique Lucca agenouillé auprès de lui.

Bien, mais pourquoi La Ceiba ? Pourquoi pas le Flamboyán, ou encore le Guayacán ? Tenter d’éclaircir le mystère est un excellent exercice pour en apprendre plus sur les caraïbes [2].

Dans mon cas, en plus des souvenirs s’agitent... Il y a quelques années, lors d’une excursion d’une journée à Ponce (ville de la Ponceña bien sur) le bus nous déposait auprès d’un arbre. Ton chroniqueur n’avait pas bien compris ce qu’était cet arbre à l’époque.

Il s’agissait d’un arbre de plusieurs dizaines de mètres de haut, d’un arbre légendaire : les premiers immigrants espagnols dans la région se seraient à l’origine installés à coté de cet arbre !

On peut considérer le mystère de La Ceiba éclairci ! Celia, alors chez Vaya Records, a fait appel à la Sonora Ponceña, qui pour l’occasion n’enregistra pas chez son label INCA. Il est donc naturel que ce soit l’arbre ponceño légendaire qui donne son nom au disque.

La dernière chanson du disque en est une confirmation : La Ceiba y La Siguaraya nous dit qu’enfin notre arbre légendaire s’est uni à la Siguaraya plante typique et sacrée de Cuba, chantée entre autre par Benny Moré El Barbaro Del Ritmo ! Résultat :

Hoy mi Rumba,
Nadie la calla,
Porque se unieron al fin
La Ceiba Y La Siguaraya

Sur ce, je te souhaite une excellente soirée.

JPEG - 40.2 ko
Celia y La Ponceña
La chronique telle qu’elle est parue

Références de l’album
Celia Cruz y Sonora Ponceña
La Ceiba
Vaya 84, 1979


[1] Pas l’artisan, l’arbre...

[2] Par exemple : La Ceiba Pentandra est l’arbre national du Guatemala,