Syndiquer tout le site

Article

Javier Plaza - Biographie

Publié le 1er mai 2007, par : Douglas Alvarez

JAVIER ERNESTO PLAZA CASTILLO

(SONERO - PERCUSSIONNISTE - COMPOSITEUR)

Javier Plaza est né le 4 octobre 1952 dans le secteur ’Tiro al Blanco’ du quartier de Sarría à Caracas - Venezuela.

En 1957 est inauguré le quartier ’23 de enero’ et la famille Plaza Castillo fait partie des nombreuses familles fondatrices de ce beau projet du gouvernement de Marcos Pérez Jiménez. Dans ce cadre se déroule l’enfance et l’adolescence de Javier.

Le parking du bloc 5 de la zone ’Monte Piedad’ du quartier ’23 de enero’ a été fue l’espace où Javier a commencé à découvrir ses capacités de percussionniste, car c’était le lieu choisi par les jeunes du quartier pour sortir les tambours, faire un boeuf et partager. Parmi ces futures étoiles on peut mentionner : Bitervo Plaza, José “Cheo” Navarro et Alfredo “Cutuflá” Franchesqui.

JPEG - 22.5 ko
Conexion Latina

Sa carrière professionnelle (musique Latino-Américaine) débute au milieu des années 70 dans les groupes : "Rumbón 10", "Sexteto Juventud", "Enrique “Culebra” Iriarte et son orchestre. C’est Culebra qui lui donne l’opportunité de chanter dans son orchestre.

Ce qui lui ouvre les portes du marché discographique ; grâce au producteur Víctor Mendoza, il participe aux enregistrements de divers groupes comme "José Rosario y sus Soneros", "Federico y Su Combo" et "El Clan de Victor".

Au début des années 80 nait l’Orquesta Café, dont Javier est un des vocalistes auprès de Joe Ruiz et Carlos Espósito. Il enregistre avec eux un des disques les plus importants de sa carrière et un des plus marquants pour les habitantes du quartier ’23 de enero’, car la majorité des musiciens étaient des parroissiens de ce quartier et les répétitions se faisaient au ’Monte Piedad’, les fonds nécesaires à l’enregistrement vinrent du quartier, grâce au mélomane Andrés “Culebra” Vasquéz. Les musiciens de ce disque : Jose “Tucky” Torres, César “Chino” Pérez, Carlos “Kutimba” Espósito, Bitervo Plaza, Gerardo Rosales, Jorge “Venado” Ponce et feu Joe Ruiz.

JPEG - 42.7 ko
Sonando

Au milieu des années 80, Javier commencer à tourner ses yeux vers le vieux Continent et Alfredo Cutuflá, basé à París, l’invite à participer au Combo Ventú, un orchestre parisien avec une majorité de musiciens vénézuéliens en son sein. .

C’est le début de sa carrière en Europe, où il participe à divers groupes, avec lesquels il enregistre et se présente en concerts.

Grâce aux présentations du Combo Ventú, le directeur de l’orchestre Conexión Latina (Munich) le contacte pour le recruter. Il s’est maintenu avec cet orchestre 18 années durant, étant actuellement le doyen du groupe.

Depuis son intégration à la Conexión Latina, il s’est établi à Cologne ( Allemagne), où une grosse diaspora vénézuélienne s’est établie.

Il y a renforcé ses études musicales de technique vocale, théorie et solfège au Köln Mülheim et a étudié l’allemand à l’institut IBM.

Il a participé aux orchestres : Kimbiza, La Charanga Nueva de Alfredo Cutuflá, à celui du pianiste colombien Francisco Zumaqué, Salsamanía, Cesar “Chino” Pérez et Gerardo Rosales, sans abandonner sa responsabilité au sein de la Conexión Latina.

Avec ces derniers il a eu l’opportunité d’accompagner des étoiles internationales de la musique latine telles que : Luis "Perico" Ortiz, Ismael Miranda, Adalberto Santiago et Azuquita, entre autres. De plus, Nicky Marrero a fait partie de la Conexión Latina durant 5 ans.

JPEG - 57 ko
Mi Musica

Depuis 1992, Javier Plaza a créé sa propre formation : Orquesta Son-Risa et a enregistré 2 disques : “Libre Soy” et “Mi Música” avec une majorité de compositions de javier Plaza.

JPEG - 2.2 ko
Libre Soy

En 2006 il est retourné au Venezuela avec un projet dans les bras : paroles, arrangements musicaux et une proposition, à la recherche d’appuis économiques privés et/ou gouvernementaux. Le nom du projet : “El Reencuentro”. Il pensait s’adjoindre les talents de 6 talentueux musiciens vénézuéliens basés en Europe pour une ré-encontre avec des musiciens locaux et réaliser un enregistrement. Ces musiciens étaient Alfredo “Cutuflá” Franchesqui, Orlando “Watussi” Castillo, Carlos “Kutimba” Espósito, Orlando Poleo, Yma América et José Ávila, mais l’argent a manqué pour l’achat des billets d’avion.

De ce fait le projet fut enregistré avec des musiciens locaux : Nelson “Melo” Douglas, Alberto Crespo, Leonel Sanchez, Charles Peñalver, Alberto Naranjo, Tucky Torres, Rafael González, Carlos Julio “El Oso” Ramírez, Marcial Istúriz et José Ramoncini.

Durant cet enregistrement décéda la mère de Javier Plaza, Rosario Castillo, bien connue dans le quartier comme Rosarito, à qui il a dédié l’enregistrement et dont l’une des chansons a été écrite tout spécialement pour elle.

Javier Plaza Y Orquesta Son-Risa El Reencuentro - Salsa Del Patio (Javier Plaza 2007)

    • Mi Otra Flor
    • Se Nos Muere El Caribe
    • Le Patina
    • Tu Cancion
    • Pa’ El Sapo
    • La Vida Bailando
    • Anhelante
    • Mi Son
    • Santiago De Leon

Musiciens :

  • Jose Ramoncini, Prisco Oropeza Trompette
  • Eliel Rivero, Jaime Paez, Jose Antonio Rada Trombone
  • Jesus "Tachina" Clemente Sax baryton
  • Nelson Douglas (Melo), Charles Peñalver congas
  • Julio Antillano Basse
  • Jose Torres "Tuky" Piano
  • Douglas "Chino" Mora, Bitervo Plaza Timbales
  • Carlo Julio Ramirez "El Oso" Percussions mineures
  • Marcial Isturiz, William "Wiwi" Buznego, Carlo Julio Ramirez "El Oso" chanteurs
  • Cheo Canache, Fidel Gonzalez Y Tomas Fajardo Percussions Afro-Vénézuéliennes
  • Rafael Gonzalez, Javier Plaza, Carlos Julio Ramirez "El Oso", Leonel Ruiz choeurs
  • Javier Plaza voix principale et textes

Visitez son site www.javierplaza23.com où vous pourrez écouter des extraits de sa nouvelle production.

Douglas Alvarez