Syndiquer tout le site

Article

JUSTO BETANCOURT - BIOGRAPHIE

Publié le 1er juin 2008, par : Chabelita

Justo Betancourt est l’une des grandes voix de la Fania All Stars, il est doté d’un timbre particulier, d’une spontanéité et d’une facilité pour les improvisations reconnue par tous.

JPEG - 3.4 Mo
Justo Betancourt
cortesia Latin NY Magazine

Justo Betancourt est né dans le quartier de La Marina à Matanzas (Cuba), le 6 décembre 1940. Il a grandi dans une famille très musicale, où ses parents chantaient dans des groupes et où un de ses oncles était percussionniste.

Il commença sa carrière musicale à 11 ans, et c’est à 16 qu’il devint chanteur de l’orchestre Guaguancó Matancero, où il développa sa technique de chant. Plus tard il croisa la route de l’orchestre Club de Genaro Salinas avec lequel il enregistra un single sous le label Fama, intitulé Para Gozar Cubita. En 1964, il quitta Cuba sur un cargo allant vers l’Europe.

Quelques mois plus tard il débarqua à New-York où il travailla deux ans durant avec l’orchestre du timbalero Orlando Marín, avec lequel il enregistra plusieurs chansons.

En 1966, il fut choriste de Johnny Pacheco. Ce fut bref car il fut vite appelé comme chanteur de la Sonora Matancera. Il enregistra plusieurs albums de cet orchestre en tant que choriste et deux en tant que leader : Presentando el Nuevo y Fabuloso Sonido (Seeco) et La Niña de Guatemala en Ritmo de Guantanamera (MRVA). Sur ces deux enregistrements ressortaient quelques succès : Déjame el rincón, Sé que Tú, Congoro Congo et Saguate Cumbia.

Pendant ces 5 ans de collaboration avec la Sonora Matancera, il se présenta dans les lieux les plus prestigieux de la musique latino-américaine et se convertit en véritable sonéro.

JPEG - 7.9 ko

En 1971, il abandonna la Sonora Matancera, on le retrouva choriste d’Eddie Palmieri, de Ray Barretto et d’Alfonso Salinas. En fin d’année il rejoint la Fania, label sous lequel il enregistra les albums El Explosivo (avec des arrangements de Javier Vázquez et de Bobby Valentín) et Los Dinámicos-Pacheco/Betancourt. Rapidement suivi de Él que Sabe Sabe.

JPEG - 47.7 ko
El que sabe sabe

Son album de 1972, Pa’ Bravo Yo, lui apporta la consécration. La chanson éponyme est une composition d’Ismael Miranda, qui reste aujourd’hui un des grands hits de la salsa.

Pa’Bravo yo
Yo que soy mulato oscuro
tengo la mente en mi sitio
y estoy bueno de salud
Pa’Bravo yo
Yo que tengo sentimiento,
tengo sangre de africano
y canto con gran virtud
Pa’Bravo yo
Yo que se lo que es la conga
el cencerro y el bongó

Il devint l’un des chanteurs incontournables de la Fania All Stars. Il participa au fameux concert du Yankee Stadium de New York, à l’automne 1973.

En 1974 il travailla avec Larry Harlow sur le double album "Live in Quad" et les chansons “Gracia Divina” et “Arsenio”.

Il sortit sous le label Fania, les albums Justo Betancourt (1974) et Lo sabemos (1975),sur ce dernier les chansons “Como Lo Canto Yo” et “Demuéstrame Tú Que Sabes” furent les plus marquantes.

En 1976 Johnny Pacheco réunit dans son orchestre (el Tumbao Añejo), la voix de Justo Betancourt et celle de Celia Cruz, sur l’album “Recordando El Ayer”. Le duo se trouve sur la chanson “La Equivocada”, et Justo seul sur : “Ahora Sí” et “Guíllate”.

La même année, Justo fait partie des 10 chanteurs que la Fania All-Stars a retenu pour le disque : “Tribute To Tito Rodríguez”, où il chante "Cara De Payaso”.

Avant de s’allier au percussionniste Mongo Santamaría, sur la production de Marty Sheller, il enregistra un des disques les plus singuliers de la salsa : Ubané.

JPEG - 8.9 ko
Ubane

Fin 1976 Justo s’installa à Porto Rico pour former le conjunto Borincuba avec de jeunes musiciens : les chanteurs Sammy González et Tito Rojas. Il enregistra les albums Distinto y Diferente (1977) et Presencia (1978). Sur le 1er on relève les succès : No Estás en Nada, “Óyela”, Soy Profesional et “Distinto Y Diferente”, et Presencia. Sur le second se trouve une nouvelle version du bolero “Psicología” et la composition de Catalino “Tite” Curet Alonso, “Camarón”.

Sur les deux albums suivants -“Con Amor” (1978) et “Borincuba”-, il fut Directeur Musical et la voix principale revint à Tito Rojas.

JPEG - 8.2 ko
Presencia

Les années suivantes il vécut entre New York et San Juan. Il enregistra deux autres albums avec le label Fania :
- Justo Betancourt (1979) produit par Louie Ramirez, avec deux chansons à remarquer : “Yo Sin Ti” et “Que Más Quieres De Mi”.

JPEG - 29.7 ko
1979

- Leguleya No (1982) sous sa propre maison de production (RMQ) et avec les arrangements et la direction musicale de Ray Santos et Javier Vásquez. Un excellent album réédité en 2006 par Emusica Records (n°773 130 014-2).

En 1981, il retrouva la Sonora Matancera, pour un disque sous le label Bárbaro :“Sonora Matancera Con Justo Betancourt”, sous la production de Javier Vásquez. sur ce disque apparaissent pour la 1ère fois : Pedro “Puchi” Boulong, à la trompette, José Daniel, aux congas, Elpidio Vásquez Jr. à la 2nde basse, et Mario Hernández, au tres. Ce travail amène le succès : “Mala Pata” et une nouvelle version du boléro “Hoy Sé Más”.

Il participa à l’album d’Israel Sardiñas : ¡Israel, la Verdad ! (1984), et au troisième album de la série “Homenaje A Beny Moré Vol. 3” (1985) de Tito Puente et de Celia Cruz, sur la chanson “Tú Solo Tú”. Il ne réalisa aucun enregistrement entre 1983 et 1989.

“Regresar” sortit en 1990 sous le label RMQ, sur lequel il se partagea l’écriture des arrangements avec Eric Figueroa.

En 1992, il revint avec l’album El Bravo de Siempre sous le label RV Productions de Rafael Viera, avec aux percussions le légendaire Carlos “Patato” Valdés.

En 1994 il participa au beau projet du producteur et musicien portoricain Frank Ferrer : "Descarga Boricua", avec plus de 30 musiciens expérimentés comme Ismael Miranda, Jerry Medina, Papo Vázquez, Juancito Torres, Alex Acuña, Mario Rivera, Pedro Guzmán et Angel "Cachete" Maldonado, entre autres. Sur le second et le troisième album de la Descarga Boricua, on écouta ses soneos sur la chanson Abrázate a Puerto Rico.

En 1998, il enregistra l’album Mató, sous le label El Paso, où la chanson “El Lema Del Guaguancó” est marquante.

Il revint sur scène invité par la Fania All-Stars le 29 avril 2000 à Porto Rico.

Justo Betancourt a été le choriste d’un grand nombre d’orchestres : La Conspiración d’Ernie Agosto, Celia Cruz, Johnny Pacheco, Roberto Roena, Willie Colón, Eddie Palmieri, Willie Rosario, Héctor Lavoe, Adalberto Santiago, Kim De Los Santos, Van Lester et la Puerto Rican Power, entre autres. En 2002 il était sur l’album du pianiste Papo Lucca intitulé “Festival de Boleros” avec la chanson “En Cada Beso”.

Les 5, 6 et 7 septembre 2008, il est invité par le festival Toros y Salsa de Dax, ce qui est un évènement exceptionnel. Nous allons avoir droit au régal de ses improvisations et peut-être à sa signature sonore : l’étrange "rrri" qui ponctue certaines de ses chansons.
Un spectacle à ne pas manquer, d’autant que certains affirment que le voir chanter est fascinant...

JPEG - 3.3 Mo
Justo Betancourt
cortesia Latin NY Magazine

DISCOGRAPHIE

  • AVEC GENARO SALINAS
    - 1. Para Gozar Cubita (Fama) 45 r.p.m. Primera grabación
  • AVEC LA SONORA MATANCERA
    - 1. Presentando el Nuevo y Fabuloso Sonido (Seeco SCLP-9282)
    - 2. La Niña de Guatemala en Ritmo de Guantanamera (MRVA 001)
    - 3. Justo y la Sonora Matancera (Bárbaro B-211) (1981)
  • AVEC SON ORCHESTRE
    - 1. El Explosivo (Fania LP-352) (1972)
    - 2. El que Sabe, Sabe (Fania LP-389)
    - 3. Pa’ Bravo Yo (Fania LP-426) (1972)
    - 4. Justo Betancourt (Fania LP-452) (1974)
    - 5. Lo Sabemos (Fania LP-483) (1975)
    - 6. Distinto y Diferente conjunto Borincuba (Fania LP-502) (1977)
    - 7. Lo mejor (Fania LP-513) (Recop.)
    - 8. Presencia Conjunto Borincuba (Fania LP-532) (1978)
    - 9. Justo Betancourt (Fania LP-553) (1979)
    - 10. Leguleya No (Fania LP-604) (1982)
    - 11. El Bravo de Siempre (RV 1450) (1992)
    - 12. Mató" (El Paso 160) (1998)
  • AVEC JOHNNY PACHECO
    - 1. Los Dinámicos, Pacheco y Betancourt (Fania LP-402) (1972)
    - 2. Recordando el Ayer, Celia, Johnny, Justo y Papo (Vaya LPVS-52) (1976)
  • AVEC LARRY HARLOW
    - 1. Hommy, a Latin Opera (Fania LP-425) (1973)
    - 2. Live in Quad (Fania LP-472) (1974)
  • AVEC CHOCOLATE ARMENTEROS
    - 1. Chocolate Aquí (Carib Musicana 2081) (1974)
  • AVEC MONGO SANTAMARIA
    - 1. Ubané (Vaya JMVS-44) (1976)
  • AVEC LA FANIA ALL STARS
    - 1. Live at Yankee Stadium, Vvol. 2 (Fania SLP-477) (1975)
    - 2. Tributo a Tito Rodríguez (Fania LP-493) (1976)
    - 3. Live (Fania JM-515) (1978)
  • AVEC ISRAEL SARDIÑAS
    - 1. ¡Israel, la Verdad ! (Bacan BLP-001) (1984)
  • AVEC TITO PUENTE
    - 1. Tributo a Benny Moré, Vol. 3 (Vaya JMVS-105) (1985)
  • AVEC DESCARGA BORICUA
    - 1. Descarga Boricua/Esta si va ! (Tierrazo TH 15 A/B) (1994)
    - 2. Descarga Boricua II/Abrázate (RMM 282020) (1996)
    - 3. Descarga Boricua III/Somos Uno (RMM 282339) (1998)
  • AVEC ORLANDO MARIN
    - Diverses participations
  • AVEC PAPO LUCCA
    - Festival De Boleros. VI Music 564. 2002.

Sources : Latin Beat Magazine (2002) par Sergio Santana A. ; Herencia Latina

Vidéos :
- Justo betancourt et Ismael Rivera
- Pa’Bravo Yo