Syndiquer tout le site

Article

Cada Loco Con Su Tema

Ismael Miranda

Première publication 1er juin 2004, Publié le 15 juillet 2004, par : guayacan

Chère lectrice, cher lecteur.

JPEG - 49.1 ko
Cliquez pour agrandir

Une fois n’est pas coutume, ton chroniqueur préféré se plie à l’actualité du mois. En l’occurrence la venue en France de Monsieur Ismael Miranda. Du coup, ce n’est pas d’une pochette que ta chronique va te causer, mais d’un florilège des pochettes du chanteur de Galera Tres.

Ayant sous les yeux quatre exemples : Oportunidad, avec l’orchestre de Larry Harlow, En Fa Menor, Este Es Ismael Miranda et The Master en solo. Tu peux ainsi constater quelques caractéristiques de ses couvertures de disques.

Tout d’abord, il s’agit systématiquement de photos. Presque toutes les pochettes de Ismael Miranda son des photos, la plupart étant l’oeuvre de l’un des photographes les plus prolifiques de la FANIA : Lee Marshal.

Ensuite, les photos ont pour principal sujet... la tête du chanteur ! Mais comment en vouloir a un chanteur surnommé "El Niño Bonito de la Salsa" [1] d’utiliser au maximum sa personne sur ses albums ? Certain(e)s ne seront peut-être pas convaincu(e)s par la justesse de ce surnom en voyant ces si petites images. Il faut savoir que si Ismael doit en partie son surnom à son physique, il le doit aussi à l’age auquel il à intégré la prestigieuse FANIA All Stars : 19 ans.

Il fut l’un des premiers chanteurs de la FANIA et il a participé à la plus grande partie des légendaires concerts de cette institution. Chanteur, compositeur, directeur d’orchestre, Ismael Miranda a une voix que l’on n’oublie pas.

Il compte à son actif un grand nombre de chansons importantes dans l’histoire de la Salsa, comme par exemple Señor Sereno, Cipriano Armenteros, Borinquen Tiene Montuno, Asi Se Compone Un Son, ...

Aussi, je te recommande fortement de te procurer ses disques (surtout ceux du début des années soixante-dix), et de cocher sur ton agenda la soirée du vendredi 18 juin comme occupée !

Sur ce, je te souhaite une excellente soirée.

JPEG - 62.9 ko
Ismael Miranda
La Chronique telle qu’elle est parue

Références des l’albums
Ismael Miranda
Oportunidad (avec Orquesta Harlow)
Fania 419, 1972
En Fa Menor
Fania 466, 1974
Este Es Ismael Miranda
Fania 480, 1975
The Master
Fania 621, 1983


[1] approximativement "le bel enfant de la salsa"