Syndiquer tout le site

Article

Guaguancó Del Adios

Roberto Roena

Publié le 15 octobre 2003, par : Chabelita

Superbe chanson. La musique de ce morceau est sublime, et on ne peut pas résister à reprendre le refrain en choeur !

Guaguancó Del Adios

- Roberto Roena y su Apollo Sound
- Album : El Progreso
- Référence : Fania International INT 934
- Année : 1978
- Produit par Roberto Roena
- Composée par : Catalino "Tite" Curet Alonso

- Voix : Tito Cruz
- Solo sax : Coco Andujar
- Trompette : Mario Alvarez ; Fernando Marcano ; Ramón Moralez
- Trombone : Lutty Maldonado
- Piano : Lenny Prieto
- Basse : Efrain Hernandez
- Timbales : Cuqui Santos
- Conga : Papo Pepin
- Bongó : Roberto Roena
- Choeur : Tito Allen ; Raful ; Mario Cora ; Dario Moralez

Original Traduction
Con lágrimas no se curan heridas
opino que no se debe de llorar
la mente que no se dé por destruida
nació para legislar para pensar.
Les larmes ne pansent pas les blessures
je pense qu’il ne faut pas pleurer
que l’esprit ne se croit pas détruit
il est né pour légiférer, pour penser
Si, yo sé quien eres tu
tu no sabes quien soy yo.
Si je sais qui tu es
tu ne sais pas qui je suis
Yo soy una voz que te llamo, porque te amo
tu fuistes el silencio criminal
yo te vi pasar, miré tu adios, juré callar
fué mi alma la que te nombró.
Je suis une voix qui t’a appellée, parce que je t’aime
tu as été le silence criminel
je t’ai vu passer, j’ai regardé ton adieu, juré de me taire
c’est mon âme qui t’a nommée
Con lágrimas no se curan heridas
opino que no se debe de llorar
la mente que no se dé por destruida
nació para legislar para pensar.
Les larmes ne pansent pas les blessures
je pense qu’il ne faut pas pleurer
que l’esprit ne se croit pas détruit
il est né pour légiférer, pour penser
Negrita te digo que yo sé quien eres tú
tú, que va, no sabes quien soy yo.
Negrita je te dis que je sais qui tu es
Toi, par contre, tu ne sais pas qui je suis
Coro :
Aunque tu vuelvas a mi
despues de lo que ha pasado
yo voy a decirte así :
¡ alejate de mi lado !
Chœur :
Même si tu reviens à moi
après ce qui s’est passé
je te dirai ceci :
éloigne-toi de moi !
Después de lo que pasó
yo no te quiero a mi lado
alejate bandolera
que me dejaste agotado.
Après ce qui s’est passé
je ne te veux plus à mes côtés
éloigne-toi bandit
tu m’as laissé épuisé
Te digo no, no, no
ya no te puedo querer
si eres mala y traicionera
que te lleve Lucifer.
Je te dis non, non, non
je ne peux plus t’aimer
si tu es mauvaise et traîtresse
que Lucifer t’emporte !
Se acabó,
mi amor lo mataste
si acaso me ves por esos caminos que recorrimos
olvida que lo pasastes.
C’est fini
Tu as tué mon amour
si par hasard tu me vois sur ces chemins que nous avons parcourus
oublie que tu y es passée
Desde el dia en que te fuistes
tranquilo me encuentro yo
y es por eso que hoy te canto
mi guaguancó del adiós.
Du jour où tu es partie
je me sens tranquille
et c’est pour cela que je te chante aujourd’hui
mon guaguancó de l’adieu
Yo, yo soy una voz
que siempre te llamó
si yo sé quien eres tú
tu no sabes quien soy yo.
Moi, moi, je suis une voix
qui t’a toujours appelée
Si je sais qui tu es
tu ne sais pas qui je suis