Syndiquer tout le site

Article

2007 Tempo Latino Festival / concert de Grupo Mango

Publié le 1er septembre 2007, par : Chabelita

JPEG - 22.1 ko
Entrée des arènes de Vic Fezensac
Décoration spéciale Tempo Latino 2007

Grupo Mango de Paris

Dans quelques années ils fouleront peut-être la scène des arènes de Vic, en attendant le Grupo Mango de Paris s’est produit à deux reprises à la Conga. Le samedi 28 juillet à 17h, et le dimanche 29 juillet juste après le concert de Willie Colon.

JPEG - 30.5 ko
Grupo Mango (Paris)
Tempo Latino 2007
Photo Chabelita
Otto Palma Junior, sax, flûte et chœurs
Thierry Nago, piano
Jean Paul Tamayo, chant
Elvis Ponce chant
Jean Luc Arstand, basse
Marc Sims, trombone
Manuel Romero, trompette
Olivier Jean-Elie timbales
Gilles Cuperman, congas
Mourad Lebbadi bongos

Dirigé par le Colombien Otto Palma, cet orchestre mélange les genres musicaux, grâce à des musiciens issus d’origines diverses : Bénin, Colombie, Cuba, Etats-Unis, France, Guadeloupe, Guyane et Martinique.

Leurs fusions latines et leurs compositions originales bien rodées n’ont eu aucun mal à faire danser la Conga.

Jean Paul Tamayo a interprété -en espagnol et en français- avec son charisme et son sourire permanent, les titres phares issus de leur album Keskya laissant le soin au pianiste Thierry Nago de vocaliser « Le Métro » :

Dans la rue-là, y’a des coquins, y’a des coquines.
Même là-bas, chez les cols blancs, y’a plein de lascars
(Chœur) Faites attention à la sortie du métro, faites attention

La bonne humeur est présente dans chacune de leurs chansons : « La Vecina »

la gente que mira
Echala pa’ya pa’ya pa’ya

D’excellents moments passés encore une fois avec cet orchestre qu’on vous conseille vivement.

JPEG - 30.9 ko
Grupo Mango (Paris)
Tempo Latino 2007
Photo Chabelita

A noter que Donaldo Flores a aussi démontré tous ses talents de chanteur sur la même scène. Mais nous n’avons pu y assister.

Concert du Stage enfants

Fidèle à sa volonté d’apprentissage, Tempo Latino propose des ateliers de musique pour adultes et enfants. En ce dimanche après midi ce sont les enfants du cours de percussions qui se sont produit à la Conga.

Trente quatre bambins, dont le plus jeune n’avait que 3 ans et demi, ont montré ce qu’ils étaient capables de faire après trois jours de stage.

Ce type de stage est bien moins fréquenté que les cours de danse et pourtant sans musique où serait la danse ?

Il faut souligner qu’avec des professeurs talentueux, il est si facile de passionner les petits dès le plus jeune âge.

C’est cet aspect d’apprentissage à la musique et à l’écoute qu’il faudrait développer, pour que les petits deviennent de véritables aficionados de cette musique, qu’ils intégrent plus tard le stage multi-instrumental, voire plus...

JPEG - 21.5 ko
Cours de percussions enfants
Tempo Latino 2007
Photo Chabelita