Syndiquer tout le site

Article

Gitana

Publié le 16 avril 2004, par : Gataloca

Chanson sortie en 1984 sur
Tiempo Pa’ Matar
De Willie Colón
Fania 631

auteur : Manzanita

Musiciens :
Salvador Cuevas, Bajo
John Andrews, Batería
José Mangual, Bongo
Ted Periman, Guitarra
Jorge Dalto, Piano
John Purcell, Sax soprano
Mauricio Smith, Sax tenor
Quilvio Cabrera, Tambara
Leopoldo Pineda, Trombón
Voirabh Lewis Kahn, Trombón
Luis Lopez, Trombón
Lewis Kahn, Violin

Original Traduction
Por si un día me muero
Y si tu lees de papel
Que sepas lo mucho que te quiero
Aunque no te vuelva a ver.
Pour que, le jour où je mourrai,
Si tu lis ce papier,
Tu saches à quel point je t’aime
Même si jamais je ne te revois.
Gitana, gitana, gitana, gitana
Tu pelo, tu pelo, tu cara, tu cara.
Se que no nunca fuiste mía
Ni lo has sido, ni lo eres
Gitane, gitane, gitane, gitane,
Tes cheveux, tes cheveux, ton visage, ton visage.
Je sais que tu ne fus jamais mienne,
Tu ne l’as pas été, ni ne le seras,
pero de mi corazón
Un pedacito tu tienes
Tu tienes, tu tienes, tu tienes, tu tienes.
Mais de mon coeur
Tu détiens un petit morceau.
Tu en détiens un, tu en détiens un, tu en détiens un, tu en détiens un.
Gitana, gitana, gitana, gitana
Tu pelo, tu pelo, tu cara, tu cara
Como sabes que te quiero
Gitane, gitane, gitane, gitane,
Tes cheveux, tes cheveux, ton visage, ton visage.
Tu sais bien que je t’aime
No trates de alabarme tu
Pues lo mismo que te quiero
Soy capaz hasta de odiarte yo
Y tengo celos hasta del viento
Por que acaricia tu piel
De la luna a que miras
Del sol porque te calienta
N’essaie pas de compter mes louanges
Car de même que je t’aime
Je peux te haïr.
Et je jalouse jusqu’au vent
Car il caresse ta peau,
De la lune que tu contemples
Du soleil car il te réchauffe,
Yo tengo celos del agua
Y del peinecito que a ti te peina.
Y por los celos, los celos, los celos
A mi el corazòn me arde, me arde (BIS)
Et je suis jaloux de l’eau
Et du petit peigne qui te coiffe.
Et de jalousie, de jalousie, de jalousie
Le coeur me brûle, me brûle (BIS).
Las palabras son de aire
Y van al aire
Mis lagrimas son agua
Y van al mar
Les paroles sont d’air
Et retournent à l’air,
Mes larmes sont de l’eau
Et vont à la mer.
Cuando un amor se muere
Sabes chiquita a donde va
Sabes chiquita a donde va.
Quand un amour se meurt
Tu sais, petite, où il s’en va,
Tu sais, petite, où il s’en va...
Sin mirarte yo te miro
Sin oirte yo te oigo
Sin hablarte yo te hablo
Sin quererte yo te quiero.
Sans te regarder je te regarde
Sans t’entendre je t’entends
Sans te parler je te parle
Sans t’aimer je t’aime.
  • Message 1
    • par , 13 juin 2007 - Gitana

      Elle est magnifique cette chanson, je l’écoute souvent depuis que je l’ai découverte (il n’y a même pas un an). C’est dommage d’être jeune, j’aurai voulu la découvrir dès sa sortie... mis je n’étais pas encore née. Enfin voilà, je voulais ajouter aussi qu’il faut corriger un passage de la chanson. C’est "sin sentirte yo te siento" à la place de "sin oirte yo te oigo". A bientôt !

      • par guayacan, 13 juin 2007 - Gitana

        Merci pour le commentaire...

        Pour la modif, je me demande si ce n’est pas une phrase qui peut changer suivant les versions...