Syndiquer tout le site

Article

Excusez moi Méssié

El Malandro Ilustrado

Publié le 1er janvier 2006, par : Oaxana

Superbe chanson avec un texte délicieux : un mauvais garçon (malandrin), mais lettré s’il vous plait, va vous dépouiller armé de manières de gentleman, d’un vocabulaire d’académicien et d’un Magnum 357 !

- Auteur : Rafael Quintero
- interprète : Zumbao
- Album : Corazón Caribeño, (Merusa Records 9251) 2002

Crédits

  • Rafael Quintero Lead vocals & chorus
  • Simón Bolzinger Piano, keyboards, musical director
  • Gille Grivolla Tenor & alto saxophone
  • Cédric Leonardi Drums, timbales
  • Roberto Castillo Congas & other percussion
  • Lorenzo "Diablo" Barriendos Bass
  • Hidegar "Maracay" Garcia Chorus
  • Enzo Tosoni Trombone
  • Laurent Velluz Baritone saxophone
  • James Powell Trumpet
  • Gustavo Ovalles Cumaco & percussion, congas
  • Guests : Angel Garcia Bass & chorus, piano, percussion
  • Bernard Montrichard Guitar
  • Yaritsa Verde Vocals
  • Guy López Sánchez Cavaquinho
  • Nathalie "Fefita" Chiron Chorus
  • Francoise Morin Sensuous vocals
  • Jade Garcia Chorus
  • Angelica Y Daniela Quintero Chorus
Original Traduction
Perdone usted monsieur
Excusez-moi
Podría tener la amabilidad
De facilitarme a la brevedad
Todas sus pertenencias
Quisiera usted poder disculpar
Y entender esta urgencia
Como vera mi lord
Es la verdad
Este artefacto podría usarse para dirimir
Cualquier diferencia
Es una mágnum calibre 3.57
¡ah una cosa ! Suplícole de corazón
Por favor no le llame robo
Podría ser simple expropiación
Le ruego caballero
Que dispense usted mi prisa
Que tenga un buen día
Y muchas gracias señor
Excusez-moi monsieur
Excusez-moi
Pourriez-vous avoir l’amabilité
De me faciliter la tache en vous défaisant au plus vite
De tous vos biens
Vous voudrez bien
Et comprendre cette urgence
Comme vous le constaterez mi lord
A vrai dire,
Cette arme pourrait être utilisée pour régler
N’importe quel différend
C’est un magnum calibre 357
Ah juste une chose ! Je vous supplie du fond du cœur
S’il vous plaît ne dites pas qu’il s’agit ici d’un simple vol
Disons que c’est simplement une expropriation
Je vous prie cher monsieur
De m’excuser car je suis pressé
Passez une bonne journée
Et merci beaucoup monsieur
Perdone usted monsieur
Excusez-moi
Podría tener la amabilidad de facilitarme
A la brevedad todas sus pertenencias
Quisiera usted caballero alguna vez
Poder entender esta prisa
Excusez-moi monsieur
Excusez-moi
Pourriez-vous avoir l’amabilité de me faciliter la tache
en vous défaisant de tous vos biens au plus vite
Veuillez, monsieur, un jour
Comprendre cette urgence
Coro
Es un malandro ilustrado
En muchos temas versado
De punta en blanco su ropa
De modales refinados
Chœur
C’est un gentleman cambrioleur [1]
Initié à de nombreuses matières
Toujours tiré à quatre épingles
Et aux manières distinguées
(hablado) bueno soy lo que se llama un malandro gentil (parlé) eh bien je suis ce que l’on appelle un gentleman cambrioleur
Coro
Excusez-moi monsieur
Donnez-moi tout votre argent
Chœur
Excusez-moi monsieur
Donnez-moi tout votre argent
Pregones
Solo quiero, solo quiero, su dinero
Le estoy pidiendo de buena gana, es mejor por la buena que por la mala mi pana
Bien claro esta, a capaz de ser maleante mira hay que estudiar, es la verdad
Je suis malandro, je suis gentil, un grand bandit

Je ne veux, oui je ne veux que votre argent
Je vous le demande de bon coeur, et il vaut mieux pour vous que ce soit de plein que contre votre gré
Il est évident que pour être un bon malfaiteur, il faut bien étudier (être cultivé / connaisseur), c’est la vérité,
Je suis malandrin, je suis gentil, un grand bandit
Coro
Donnez moi s’il vous plait / tout votre argent
Chœur
Donnez moi s’il vous plait / tout votre argent
Todo lo que tiene la cartera, por favor
Entregamelo sin violencia, señor
Yo no quiero hacerle mal
...
Te dije que no era ningun malandro corriente
Tout ce que contient votre portefeuille, s’il vous plaît
Donnez-le moi sans violence, monsieur
Je ne veux pas vous faire de mal

Je t’ai dit que je n’étais pas un malandrin quelconque [2]

[1] Mot à mot le malandrin lettré. Malandro est un mot du langage familier au Venezuela. Selon selon le dictionnaire Atilf Malandrin vient de la racine italienne "Malandrino" et en a gardé le sens : 1. Brigand, voleur de grand chemin appartenant aux bandes qui, pendant la guerre de Cent Ans, infestaient la France. 2. Auj. Mauvais garçon, voleur.

[2] on pourrait aussi traduire je ne ne suis pas un quelconque vulgaire malandrin