Syndiquer tout le site

Article

El Tartamudo

Ruben Blades

Publié le 25 mars 2004, par : Claudio

El Tartamudo (Le Bègue) est une chanson issue du nouveau projet de Ruben Blades et Seis Del solar : Canciones del Subdesarollo. Un album disponible uniquement sur son site en ligne RubenBlades.com....

El Tartamudo

Auteur : Ruben Blades

Original Traduction
Tiruriruri, tiruriruri, tiririririri ri, tiruriri
Por una calle que lleva el nombre de un líder histórico
Que de noche se llena de putas histéricas de nombres bíblicos
Se apareció un desempleado tartamudo optimista olímpico
Sin un centavo en su bolsillo pero con una erección magnífica.
Tiruriruri, tiruriruri, tiririririri ri, tiruriri
Dans une rue qui porte le nom d’un leader historique
Qui la nuit se remplie de putes hystériques de noms bibliques
Apparut un chômeur bègue optimiste olympique
Sans un centime dans sa poche mais avec une érection magnifique.
En el mercado del pecado se internó a ofrecer su anhelo
Con la inocencia de una oveja que trotando entra al matadero
Se aproximó a una proxoneta proletaria y ardientemente
Punto por punto le explicó su situación afanosa-sa-mente.
Dans le marché du péché il s’interna pour offrir son désir
Avec l’innocence d’un mouton qui en trottant entre dans l’abattoir
Il s’ approcha d’une proxénète prolétaire et ardemment
Point par point lui expliqua sa situation pénible-ble-ment
La prostituta lo miraba embelesada sin comprenderle
Hasta que al fin pudo entender lo que el pela’o llevaba en la mente
Se le acercó a la cara como a darle un beso hecho en aguardiente
Pero en vez de eso le gritó sin compasión : ¡pié-pié-piér-piérdete !
La prostituée le regardait éprise sans le comprendre
Jusqu’à la fin quand elle a pu comprendre ce que le mec avait en tête
Elle s’approcha de son visage comme pour lui donner un baiser fait en eau de vie
Mais au lieu de ça elle lui cria sans compassion : pe-pe-per-perds-toi [1]
Y salpicado en la saliva de la puta por su alarido
El tipo vio que el bulto en su bragueta había desaparecido
Y con la fuerza que su orgullo herido dió a su voz quebrada
Dió la respuesta que hoy se ha vuelto una leyenda por la barriada :
Et éclaboussé par la salive de la pute à cause de son hurlement
Le type vit que le gros paquet de sa braguette avait disparu
Et avec la force que son orgueil blessé donna à sa voix cassée
Il donna la réponse qui aujourd’hui est devenue une légende dans le quartier :
¡Tú te lo pi-pi, tú te lo pi-pi, tú te lo pi-pierdes por ser tan hija ’e pu-pu ! Tu le pe-pe-pe, tu le pe-pe-pe, tu le pe-pe-perds [2] pour être si fille ’e pu-pu !
¡Oye, tú estás loco, esto es inaudito, eso de sexo fia’o
No te lo dan ni en la tienda del chinito !
Écoute, tu es fou, ceci est inouï, cela du sexe à crédit
On ne te le donne même pas dans le magasin du petit chinois !
¡Tú te lo pi-pi, tú te lo pi-pi, tú te lo pi-pierdes por ser tan hija ’e pu-pu !
¡Ayyy ! ¡Busquen a esa tipa, de noche y de día
Y denle una posición en el Consejo de la Economía !
Tu le pe-pe-pe, tu le pe-pe-pe, tu le pe-pe-perds pour être si fille ’e pu-pu !
Aïee ! Cherchez cette fille, de nuit et de jour
Et donnez-lui une place dans le Conseil de l’Économie !
¡Tú te lo pi-pi, tú te lo pi-pi, tú te lo pi-pierdes por ser tan hija ’e pu-pu !
¡Ay ! le dijo un borracho ¡no lo tomes tan a pecho
Veo que tienes vocación, vé y matricúlate a estudiar derecho !
Tu le pe-pe-pe, tu le pe-pe-pe, tu le pe-pe-perds pour être si fille ’e pu-pu !
Aïe ! lui a dit un ivrogne, ne le prends si au sérieux
Je vois que tu as de la vocation, vas-y et inscrit-toi pour étudier le droit !
¡Tú te lo pi-pi, tú te lo pi-pi, tú te lo pi-pierdes por ser tan hija ’e pu-pu !
¡Tú te lo pi-pi, tú te lo pi-pi, tú te lo pi-pierdes por ser tan hija ’e pu-pu !
¡Tan hija ’e pu-pu, tan hija ’e pu-pu, tan hija ’e pu-pu !
¡Tú te lo pierdes, tú te lo pierdes, tú te lo pierdes, tú te lo pierdes ! (bis)
Tu le pe-pe-pe, tu le pe-pe-pe, tu le pe-pe-perds pour être si fille ’e pu-pu !
Tu le pe-pe-pe, tu le pe-pe-pe, tu le pe-pe-perds pour être si fille ’e pu-pu !
Si fille ’e pu-pu, si fille ’e pu-pu, si fille ’e pu-pu !
Tu le perds, tu le perds, tu le perds, tu le perds ! (bis)

[1] Perds-toi : Disparaît, vas-t-en !

[2] Tu le perds (mon offre) : tu le manques, tu le rates

  • Message 3
    • par , 14 janvier 2008 - El Tartamudo

      Janvier 2008 sur son site Ruben Blades parle de cette chanson (video 11,5).

      Il la nomme "tu te lo pi pi" et dit qu’elle est très liée à Pedro Navaja, que toutes ces chansons sont très liées, il compare même cela à un jeu de piste du type Da Vinci Code à découvrir...

      Ruben veut faire monter la pression avant la sortie de son très prochain album :-)) vendu en ligne comme le précédent.

  • Message 2
    • par jhonny diaz, 7 janvier 2008 - El Tartamudo

      Què buena la mùsica y buena tù pàgina, desde LA GUAIR VENEZUELA, los felicitamos y a la vez les decimos que sigan de esa forma y en el idioma que uno quiere , vaya carajo, magnìfico suerte.

      Sur le Web  la guaira vive, Venezuela

  • Message 1
    • par jack_el_oso, 14 juin 2004 - > El Tartamudo

      Cette chanson figure d’ailleurs sur l’album de SHO (Across 110th Street) sous le titre "Tu te lo pierdes"