Syndiquer tout le site

Article

El Relato

Tito Allen

Publié le 12 mai 2003, par : Chabelita

Le mari, la femme, l’amant...

- Tito Allen

Voir émission du 29/11/2002

Original Traduction
Este es el relato Ceci est le récit
Pablo era un hombre pobre
Pero llevaba una vida buena
Pablo était pauvre
Mais il avait une belle vie
Se levantaba a las once
Tenia desayuno, almuerzo,
Y cena
Il se levait à 11 heures,
Mangeait à sa faim
 [2]
Con finca, con carro y casa
Gozaba de noche y día
Dinero siempre hay montones
Sin saber de donde venia
Avec ferme, voiture et maison
Il profitait de la vie jour et nuit
L’argent abondait ,
Sans savoir d’où il venait.
A un amigo que le decia
Mira Pablito ponle atención
Que tu señora
Cuando tu sales
Te esta engañando con un señor
Un ami lui dit :
Pablito fait attention
Quand tu sors
Ta femme
Te trompe avec un autre
Pablo se puso pilas
Analisando la situación
Pablo fut sur des charbons ardents
En analisant la situation
Le dijo un dia a su esposa
Que iba de viaje para Nueva York
Pero todo era mentira
Regreso de nuevo a casa
Ya todo estaba en silencio
Y se dijo algo raro pasa
* a su cuarto y fue * [3]
Se dijo esto esta muy raro
Abrio la puerta
Y este cuadro Pablo vio :
Il dit un jour à son épouse
Qu’il partait en voyage à New-York
Mais tout était faux :
Il retourna chez lui
Où tout était silencieux
Et ce n’était pas normal
En direction de la chambre
Il se dit que ce n’était pas normal
Il ouvrit la porte
Et vit ce tableau :
Estaba un hombre desnudo
Temblando de miedo y frio
Y Pablito confundido
Con su pistola apunto
Un homme nu
Tremblant de peur et de froid
Et Pablito humilié
Pointa son revolver
Antes de pegarle un tiro
A su mujer pregunto :
¿ Que hace este tipo en mi cuarto ?
Yo quiero una explicacion
Avant de tirer
Il demanda à sa femme :
Que fait ce type dans ma chambre ?
Je veux une explication
Pablito dijo su esposa
No cometa esta locura
Del tipo que esta conmigo
Te quiero hablar
Pablito, dit son épouse
Ne fais pas de folies
Je veux te parler
Du type qui est avec moi
El es el que da la plata
Para que comas tu, y yo
C’est lui qui donne l’argent
Pour que tu manges, et moi aussi [4]
Es el que paga la renta
Y hasta la luz
C’est lui qui paye le loyer
Et même la lumière
El me da zapato y ropa
Que tengo yo
Il me donne les chaussures et robes
Que je porte
Y oiga lo que Pablito le respondio : Et écoutez ce que Pablito répondit :
Ay pobre señor !
Puede tener frio !
Ah Pauvre homme !
Il va prendre froid !
bendito Dieu le bénisse
Tapalo, mi amor
Que le puede dar el frio
Couvre-le mon amour
Il pourrait attraper froid
* cariño y ponle mi gabán
Olvida los vecinos
Y el que digan
Mets-lui mon pardessus
Oublie les voisins
Et les médisants
Ay pobre señor !
Puede tener frio !
Tapalo, mi amor
Que le puede dar el frio
Ah Pauvre homme !
Il va avoir froid !
Couvre-le mon amour
Il pourrait attraper froid
Este señor va a ser mi amigo
Has una sopita sabrosa
Yo te lo pido
Cet homme va être mon ami
Prépare une bonne soupe
Je te le demande
Ay pobre señor !
Puede tener frio !
Tapalo, mi amor
Que le puede dar el frio
Ah Pauvre homme !
Il va avoir froid !
Couvre-le mon amour
Il pourrait attraper froid
(…) (…)
¡ Casos y cosas de casa !
Hoy son felices los dos
Con esa mulata
Les choses de la vie [5]
Aujourd’hui tous deux sont heureux
Avec cette femme
(hablado)
Oye negra
Llevalo al cuarto
Y dile que se ponga
El gabán azul
Ya tu veras
Le queda lindo
(parlé)
Chérie
Emmène-le dans la chambre
Et dis-lui de mettre
Le manteau bleu
Tu verras
Il lui va très bien
Hay que celebrarlo
Saca la botella de champán
No hay problema
Que quieres comer…
Fêtons cela
Sors la bouteille de champagne
Pas de problème
Que veux-tu manger ? …

[1] Le CD n’est pas disponible sur Descarga, Sold Out... et donc le lien pointe sur une page inexistante

[2] Litt. : Prenait "petit-déjeuner", "déjeuner", et "dîner".

[3] Il manque des mots

[4] Le TU est accentué, le "moi aussi" vient après un blanc

[5] Litt. : Cas et choses du ménage !