Syndiquer tout le site

Article

El Nazareno

Ismael Rivera

Publié le 20 octobre 2002, par : Chabelita

Comment le Christ noir de Portobelo (Panamá) est devenu le Saint des chanteurs ?
Le 21 octobre 1658 est apparu sur les plages de Portobelo au Panamá l’image du Christ noir. Appelé « Nazareno » [1], on lui a attribué de nombreux miracles. L’un d’eux concerna Ismael Rivera, qui lui a dédié une chanson sortie sur le marché entre 1974 et 1975.

Ismael Rivera était sur le point de se retirer du monde musical à cause de sa dépendance aux drogues. Lors d’une visite à Panamá, un ami lui a dit que le Nazareno réalisait des miracles incroyables. Et le miracle s’est produit : après la rencontre avec le Nazareno, la situation du chanteur a radicalement changé. L’influence du Saint l’a motivé à arrêter la drogue et à rétablir sa situation professionnelle. Dès lors tous les 21 octobre de 1975 à 1985 (deux ans avant sa mort d’un cancer) Maelo retourna en pélérinage à Portobelo. La pénitence consistait à marcher 3 jours durant du quartier El Chorillo jusqu’à Portobelo. Ce pèlerinage de Rivera est devenu de plus en plus connu, au point qu’une foule le suivait jusqu’à l’église en chantant ses chansons. C’est ainsi que les processions du Christ noir se sont transformées en véritable fête.

El Nazareno

Ismael Rivera
Album : Eclipse Total * CD (Tico 1400)
Released 1975 ; Re-Issued 1993
Produit par : Joe Cain, Miguel Estivill, Tito Puente
Arrangé par : Javier Vazquez

Original Traduction
Yo estaba en un vacilón [2]
Yo estaba en un vacilón
Fui a ver lo que sucedía
Cuando ya me divertía
Y empezaba a vacilar
No se de dónde
Una voz vine a escuchar
J’étais dans les effets de la drogue
J’étais dans les effets de la drogue
J’ai été voir ce qui se passait
Quand je m’amusais déjà
Et que je commençais à chanceler
De je ne sais où
Une voix est arrivée à mes oreilles
Qué expresión tiene tu rostro
Se refleja la alegría
Y está rodeado de tanta hipocresía
Es el Nazareno que te da consejos buenos
A quíen, no mires a quíen
Dale la mano al caído y si acaso
Bien malo a sido dale la mano tambíen
Quelle expression a ton visage
La joie s’y reflète
Et est entouré de tant d’hypocrésie
C’est le Nazareno qui te donne de bons conseils
A qui, ne regardes pas à qui
Donne la main à celui qui est tombé et même si
Il a été très mauvais, donne lui quand même la main
Hazle bien a tus amigos
Y ofréceles tu amistad
Y verás que a tí lo malo
nunca se te acercará
En cambio de todo lo bueno
Contigo siempre estará
Fais le bien pour tes amis
Et offre leur ton amitié
Et tu veras que de toi le mal
Jamais ne s’approchera
En échange de tout le bien
Sera toujours avec toi
¡ Oyelo ! Ecoutes !
El Nazareno me dijo
Que cuidara a mis amigos [3]
me dijo, me dijo que habia
mucho bueno conmigo y mucho
malo también me dijo
El Nazareno me dijo
Que cuidara a mis amigos
Que siguiera cantando cositas
lindas y bonitas para ustedes
que son mis queridos amigos
El Nazareno me dijo
Que cuidara a mis amigos
Dale pa’lante, pa’lante, pa’lante
Como un elefante, Maelo no dejes
Que te tumben, te planten
El Nazareno me dijo
Que cuidara a mis amigos
El Nazareno me dijo
El Nazareno me dijo
El Nazareno me dijo
Que cuidara a mis amigos
Le Nazareno m’a dit
Qu’il veillerai sur mes amis
Il m’a dit, il m’a dit qu’il y avait
beaucoup de bon chez moi et beaucoup
de mal aussi, m’a-til dit
Le Nazareno m’a dit
Qu’il veillerai sur mes amis
Que je continuerai à chanter de
Jolies et belles choses pour vous
Qui êtes mes chers amis
Le Nazareno m’a dit
Qu’il veillerai sur mes amis
Va de l’avant, de l’avant, de l’avant
Comme un éléphant, Maelo ne laisse pas
Qu’on te renverse, qu’on te plante
Le Nazareno m’a dit
Qu’il veillerai sur mes amis
Le Nazareno m’a dit
Le Nazareno m’a dit
Le Nazareno m’a dit
Qu’il veillerai sur mes amis
Oyelo bien
Oye bien mi amigo, ¡ oye !
Ecoutes bien
Ecoutes bien, mon ami, écoutes !
El Nazareno me dijo
Que cuidara a mis amigos
Le Nazareno m’a dit
Qu’il veillerai sur mes amis
Con sororo, con la verito y Cuñon
Voy pa’ Portobelo a cargar el negron
El Nazareno me dijo
Que cuidara a mis amigos
El Nazareno me dijo
El negrito lindo de Portobelo me dijo
El Nazareno me dijo
Que cuidara a mis amigos
Avec sororo, la verito et cuñon
Je vais à Portobelo combler le christ noir
Le Nazareno m’a dit
Qu’il veillerai sur mes amis
Le Nazareno m’a dit
Le jolie petit noir de Portobelo m’a dit
Le Nazareno m’a dit
Qu’il veillerai sur mes amis

[1] Nazaréen, pénitent en tunique violette

[2] a plusieurs sens : faire la fête est le plus commun, mais là je pense qu’il s’agit "être dans les effets produits par la drogue" qui est aussi usité pour vacilón

[3] autre proposition de traduction "le Nazareno m’a dit de veiller sur mes amis". Qu’en pensez-vous ?

  • Message 1
    • par , 20 juillet 2006 - El Nazareno

      "m’a dit de veiller sur mes amis" est en effet la traduction exacte. par ailleurs, il y a d’autres passages pas très bien traduits...

      • par guayacan, 21 juillet 2006 - El Nazareno

        Salut, merci pour le commentaire.

        N’hésites pas à nous aider en nous proposant de meilleures traductions, cela étant, je ne suis pas sur que cela ait du sens de parler d’une traduction exacte... ;)