Syndiquer tout le site

Article

El Muñeco de la Ciudad - El Cano

Version Cano Estremera

Publié le 25 janvier 2004, par : Chabelita

Cette chanson écrite à l’origine pour Luigi Texidor, a été reprise et popularisée par Cano Estremera. Le refrain est inchangé, mais le reste de la chanson a été adapté au physique de Cano Estremera. Celui-ci avec humour donne la cause de sa particularité physique : Maman a un peu manqué de soleil ; Ils ont fait une erreur pendant qu’ils me faisaient, ils y ont passé beaucoup de temps et la peinture s’est tari.

El Muñeco de la Ciudad

Version Cano Estremera

- Album : La Boda De Ella
- Références : Bronco 107
- Voix : Cano Estremera
- Trompette : Luis S. Garcia, Agustin Antomattei
- trombone : Edwin Cintron
- Sax Baryton : Freddie Miranda
- Sax Alto : Justino (Tino) Labour
- Congas : William D. Thompson
- Bongó : Hector Faberlle
- Timbales : Rafael (Koki) Rivera Martinez
- Choeurs : Charlie Aponte, Johnny Vazquez et Bobby Valentín.

On trouve aussi cette chanson sur :
- Encuentro Histórico : Bobby Valentin & Cano Estremera
- Références : Bronco 167
- Année : 1998

Original Traduction
La gente dice que soy el muñeco de la ciudad (x2) Les gens disent que je suis la poupée de la ville (x2)
Porque soy blanco, blanquito, con la cara colora (x2) Car je suis blanc, tout blanc, avec les lèvres colorées
Negro que baila sabroso
Negro que toca el tambor
Negro que suena el timbal
Con ritmo en el corazón
Noir qui danse bien
Noir qui joue du tambour
Noir qui joue des timbales
Avec le rythme dans le cœur
Si albino naci naci porque asi lo quiso Dios (x2) Je suis né albinos car Dieu l’a voulu ainsi (x2)
Te invito para que bailes tan bien como bailo yo (x2) Je t’invite pour que tu danses comme moi (x2)
Negro que baila sabroso
Negro que toca el tambor
Negro que suena el timbal
Con ritmo en el corazón
Noir qui danse bien
Noir qui joue du tambour
Noir qui joue des timbales
Avec le rythme dans le cœur
Todos me vienen a ver por la gracia que yo tengo (x2) Tous s’approchent pour voir la grâce qui me caractérise (x2)
Y si tu quieres bailar ven aca que te entretengo (x2) Et si tu veux danser viens par ici que je te divertisse
Negro que baila sabroso
Negro que toca el tambor
Negro que suena el timbal
Con ritmo en el corazón
Noir qui danse bien
Noir qui joue du tambour
Noir qui joue des timbales
Avec le rythme dans le cœur
Negro que baila sabroso
Negro que toca el tambor
Negro que suena el timbal
Con ritmo en el corazón
Noir qui danse bien
Noir qui joue du tambour
Noir qui joue des timbales
Avec le rythme dans le cœur
(coro) Negro que baila sabroso
Negro que toca el tambor
Si tu lo pones yo pelo coco
Traeme, traeme mama una conga o traeme un bongo
Blanquito, blanquito
De sol falto mama un poquito
Cuando me estaban haciando cometieron un error
Se tardaron mucho tiempo y la pintura se acabo
Negrito negrito
De esclavitud se acabaron los gritos porque los _ lo libero
Con mucha salsa en el corazon
Cambie la gata por un tambor
(Choeur) Noir qui danse bien
Noir qui joue du tambour
 ?
Donne-moi une conga ou un bongo
Blanquito, blanquito
Maman a un peu manqué de soleil
Ils ont fait une erreur pendant qu’ils me faisaient
Ils y ont passé beaucoup de temps et la peinture s’est tari
Negrito negrito
Les cris de l’esclavage ont cessé car les _l’ont libéré
Avec beaucoup de salsa dans le cœur
J’ai échangé la chatte avec un tambour
Y a bailar la rumba el negrito contento se dirigio
a tocar salsa y en su mano no hay dolor
y cuando la salsa se enciende en su cuerpo corre el sudor
se ve rumbero…
bailando la salsa…
aguarra la timba y vamonos
Et en dansant la salsa le petit noir heureux est allé
jouer et dans sa main il n’y a pas de douleur
et quand la salsa démarre sur son corps coule la sueur
on voit le rumbero…
dansant la salsa…
attrappe la timba et partons