Syndiquer tout le site

Article

Caer En Gracia

Willie Colón & Rubén Blades

Publié le 25 juin 2003, par : Montunero

On pourrait résumer cette chanson en une phrase : l’argent permet tout, jusqu’à la médiocrité.

Caer En Gracia

Auteur : Willie Colón & Rubén Blades
Album : Tras La Tormenta
Référence : Sony 81498, 1995

- Joe Torres : Piano
- Sal Cuevas : Basse
- Luis López : Trombone
- Louis Kahn : Trombone
- Leopoldo Pineda : Trombone
- Johnny Almendra : Timbales/percussions
- Milton Cardona : Congas
- José Mangual Jr. : Bongos, maracas, guiro
- Willie Colon : Choeurs

Original Traduction
(Estribillo :)
Más vale caer en gracia que tratar de ser gracioso
Pero si tienes dinero el ridículo importa poco.
Más vale caer en gracia para no ser desgraciado
Pero si tienes dinero el mundo está de tu lado.
(Refrain :)
Mieux vaut s’attirer de bonnes grâces qu’essayer de faire de l’esprit
Mais si tu as de l’argent, le ridicule importe peu.
Mieux vaut s’attirer de bonnes grâces pour ne pas être malheureux
Mais si tu as de l’argent, le monde est de ton côté
Importan poco las imprudencias de Don Billete
Cuando borracho, sólo se expresa con palabrotas ;
Según Carlota porque es la moda de los burgueses
Si yo lo hiciera, me guindarían por las pelotas...
Peu importent les imprudences de Don Billete [1]
Quand il est saoûl et qu’il s’exprime avec des gros mots ;
D’après Carlota [2], c’est parce que c’est la mode des bourgeois
Si moi je le faisais, ça chaufferait pour moi... [3]
(Estribillo) (Refrain)
Importan poco las aventuras de Lady Luisa
Cuando se acuesta con medio mundo paseando en Suiza ;
Según Carlota son muchachadas de juventud
Se es Mary Luz, me la guindarían de una cruz...
Peu importent les aventures de Lady Luisa
Quand elle couche avec la moitié des gens qui passent en Suisse ;
D’après Carlota, ce sont des enfantillages de jeune fille
Si c’était Mary Luz, on me la mettrait en croix…
(Estribillo) (Refrain)
Importan poco los ademanes de Constantino
Son muchos los gestos que lo delatan en su interior ;
Según Carlota son los modales de un chico fino
Si fuese yo, ya me tratarían de mariposón...
Peu importent les moeurs de Constantino
Beaucoup de ses gestes trahissent ce qu’il est
D’après Carlota, ce sont les manières d’un garçon très fin
S’il s’agissait de moi, on me traiterait de grande folle [4]
(coro 1 :)
Más vale caer en gracia que tratar de ser gracioso.
(chœur 1 :)
Mieux vaut s’attirer de bonnes grâces qu’essayer de faire de l’esprit
En un mundo de cemento la hipocresía nos vuelve loco. Dans un monde aussi fermé [5], l’hypocrisie nous rend fou
(coro 1) (chœur 1)
Pa’ que no seas un bacalao salao
Pa’ que no seas un bacalao salao, salao, salao
Pour que tu ne deviennes pas une morue salée
Pour que tu ne deviennes pas une morue salée
(coro 1) (chœur 1)
En la hora del bochorno una moneda lo tapa todo A l’heure de la honte, un peu d’argent règle tout
(coro 1) (chœur 1)
Pa’ que no seas un bacalao salao
Dos bacalaos, tres bacalaos, cuatro bacalaos salaos
Pour que tu ne deviennes pas une morue salée
Deux morues, trois morues, quatre morues salées
(coro 2 :)
Ponte en un billete y tu verás
(chœur 2 :)
Sors un billet et tu verras
El jala, jala pa’ quí Le Jala Jala par-ci
(coro 2) (chœur 2)
El jala, jala pa’lla Le Jala Jala par là
(coro 2) (chœur 2)
Que todo sale a tu paso Où que tu ailles, tout te sourit
(coro 2) (chœur 2)
Ponte duro y verás Vas-y fort et tu verras
(coro 2) (chœur 2)
Que no serás prisionero Que tu ne seras pas prisonnier
(coro 2) (chœur 2)
Todos te quieren saludar Tous veulent te saluer
(coro 2) (chœur 2)
Jala Jala Jala
(coro 2) (chœur 2)
Que no serás prisionero del eterno que dirán Tu ne seras pas prisonnier de l’éternel qu’en dira-t-on
(…) (ad lib)

[1] référence à l’argent

[2] référence non trouvée

[3] litt : "on/ils m’accrocherai(en)t par les boules"

[4] mariposa = papillon, => mariposón : papillonneur, volage, avec forte connotation homosexuelle

[5] litt : de ciment

  • Message 1