Syndiquer tout le site

Article

2006 Tempo Latino / concert Bomba Caribe

Publié le 1er octobre 2006, par : Chabelita

JPEG - 71.5 ko
Rigo Ruiz & Yomira John
Bomba Caribe @ Tempo Latino 2006

Samedi 29 juillet 2006 à 19h sur le plateau de la Conga avait lieu le concert de Bomba Caribe.

Cette formation a été créée par Rigo Ruiz, colombien passionné de musique afro-caribéenne, installé à Toulouse depuis 1999.

Les rythmes colombiens que Rigo nous fait découvrir sont :
- la cumbia, le rythme phare du littoral caribéen. Produit du métissage entre les mélodies indigènes (aux caractéristiques mélancoliques) et les rythmes africains, qui se distinguaient par leur gaieté et l’impétueuse résonance de leurs tambours.

- le porro est une variante de la cumbia, qui a vu le jour autour de Cartagena de Indias. L’accompagnement instrumental est le même que celui du rythme de base de la côte caribéenne, mais il est plus lent afin de laisser place au chant. Le nom de cet air s’associe à celui d’un petit tambour conique, tronqué et doté d’une seule peau, qui s’utilise sur le littoral pour accompagner les danses.

- le bullerengue (ou chandé) est le rythme rituel propre aux communautés afro colombiennes du Palenque de San Basilio. C’est un rythme joyeux, plein d’énergie et de force vitale, dans lequel on retrouve une fois encore les tambours, les chants et les battements de main caractéristiques de l’héritage africain.

- le mapalé a été introduit durant la période coloniale par les esclaves déportés du Golfe de Guinée, qui le réinventèrent et l’adaptèrent à leurs nouvelles conditions de vie, lui donnant ainsi un style particulier. A l’origine, cet air s’associait à la pêche et tire son nom d’un poisson nommé mapalé, qui était pêché en masse à certaines période de l’année par les hommes et les femmes.

Mais le répertoire de Bomba Caribe inclut aussi la salsa, le merengue, le bolero, le cha-cha-cha.

JPEG - 21.3 ko
Bomba Caribe
Tempo Latino 2006

Ce jour-là la surprise était de voir Yomira John chanter aux côtés de Rigo Ruiz. La voix puissante de la chanteuse, ses danses et son charisme ont envouté le public.

Derrière les percussions étaient assurées par Jim Lopez et Edwin Sanz. Autant dire qu’on a passé un excellent moment.

JPEG - 53.4 ko
Bomba Caribe
Tempo Latino 2006