Syndiquer tout le site

Article

Aquel Viejo Motel

David Pabón

Publié le 27 août 2003, par : Chabelita

Just for fun ! Une incursion dans la salsa romantica, avec un des plus grands succès du genre. Il faut voir l’impact de cette chanson sur nos amis latinos, ils la connaissent tous par coeur.

Aquel Viejo Motel

- David Pabón : Es De Verdad
- (Rodven/Universal 157005), Re-Edité en 1999.

Original Traduction
Esta calle trae recuerdos hoy de ti,
Que no logro abandonar, por mas que quiera
Trae recuerdos tan lejanos hoy de ti,
En cada esquina creo ver tu rostro señalarme
No hago caso y aunque trato de olvidarte,
Mi cabeza mas se empeña en recordarte
Encore aujourd’hui, cette rue me renvoie des souvenirs de toi,
J’ai beau le vouloir, je n’ai pas réussi à oublier,
Ces souvenirs désormais si lointains ressurgissent,
A chaque angle de rue, je crois voir ton visage,
Je n’y prête pas attention, et bien que j’essaye de t’oublier,
Ma tête s’obstine encore plus à se souvenir de toi
Esta calle fue tan nuestra que pequeña nos quedo
Y cada parte de ella es reflejo de tu cuerpo,
Al ver las luces veo tus ojos
Y en los balcones veo tu pecho
Y en cada puerta creo ver tus labios mi deseo,
Frente aquel nuestro lugar Viejo motel
Muy lentamente te repaso en mi memoria.
Cette rue a été tellement à nous qu’on l’a voit petite
Chaque recoin est le reflet de ton corps
Les lumières me rappellent tes yeux
Et dans les balcons je vois ta poitrine
Et dans chaque porte je crois voir tes lèvres mon désir
En face de notre endroit le vieux motel
Très lentement je repasse tes images dans ma mémoire
Aquel Viejo motel trae el recuerdo el dia que te hice mujer,
Tu te negabas yo insistiendo pero despues fuimos cayendo
al dulce abismo que pretendes esconder.
Aquel Viejo motel, de pobres luces de todos el peor
Como palacio lo creia nuestro amor.
Se asoman lagrimas que brillan al caer.
(x2)
Ce vieux motel renvoie le souvenir du jour où je t’ai faite femme
Tu refusais, j’ai insisté et nous sommes tombés
dans le doux abîme que tu prétends cacher
Ce vieux motel aux pauvres lumières le pire de tous
Notre amour le voyait comme un palace
Apparaissent les larmes qui brillent en tombant
(x2)
Coro
Aquel nuestro lugar donde quedaron tantos recuerdos
siendo el unico testigo de lo que juntos
hicimos en una noche de pasion
Chœur
Ce lieu qui garde tant de souvenirs
est l’unique témoin de ce qu’ensemble
nous avons fait lors d’une nuit de passion
coro
Tu te negabas y yo insistiendo
pero los dos sedientos de este amor
que yo te hice mujer
es lo que quieres olvidar nena y no has podido
recuerdos de momentos tan divinos haciendo el amor
que yo te hice mujer
es lo que quieres olvidar nena y no has podido
Chœur
Tu refusais et j’insistais
mais tous les deux étions avides de cet amour
c’est moi qui t’ai faite femme
c’est ce que tu veux oublier mais tu n’y arrives pas
souvenirs de moments si divins en faisant l’amour
c’est moi qui t’ai faite femme
c’est ce que tu veux oublier mais tu n’y arrives pas