Syndiquer tout le site

Article

Cada Loco Con Su Tema

Alive And Kicking

Première publication 1er février 2003, Publié le 1er mars 2003, par : guayacan

Chère lectrice, cher lecteur.

JPEG - 660.1 ko
Cliquez pour agrandir

Pestons une fois de plus contre toutes ces rééditions faites à la va-vite, où il nous manque des renseignements importants ! [1]

En l’occurrence, je ne saurais pas qui est à l’origine de cette splendide pochette si l’artiste n’avait pas eu la bonne idée de la signer... Qui est-il ?
Et bien pour changer, c’est un habitué de nos chroniques : Ron Levine. Encore et toujours lui. Je te prends à témoin : ces quelques hommages que je lui distille régulièrement ne sont pas à la hauteur de son talent ! Mais c’est mieux que rien n’est-ce pas ?

Par contre, la personne que l’on voit sortant de son cercueil m’est d’autant moins inconnue que son nom est écrit en haut de l’illustration : c’est Chamaco Ramirez,. On avait du l’enterrer trop vite. De fait, il est toujours "Alive and Kicking".
Nous disposons même de la preuve de son état de vivant : le soleil le frappe de ses puissant rayons, et manifestement il ne souffre pas. Ce n’est donc pas un vampire !

Chamaco Ramirez ! Un illustre inconnu. Il avait chanté notamment pour Tommy Olivencia sur le fabuleux "Plante Bandera", il compte aussi quelques participations remarquées des salsomanos mais il n’a fait qu’un disque sous son nom : celui dont tu contemple la pochette.

Quel dommage, ce monsieur est l’un des plus grands soneros qu’ait connu la salsa. C’est l’un des nombreux oubliés de cette musique, la Fama n’a pas daignée le prendre sous son aile. Seuls quelques connaisseurs se souviennent de lui, dont Yamil et Amilcar à qui je dois d’avoir découvert ce disque.

Alors ami lecteur, si tu croise sur ton chemin un exemplaire de cette merveille, ne passes pas à coté !

Sur ce, je te souhaite une excellente soirée.


Références du disque :
Chamaco Ramirez
Alive and Kicking
Couverture : Ron Levine
Inca 1073, sorti en 1979


[1] voir chroniques précédentes

Documents joints

  • La chronique telle qu’elle est parue

    (JPEG – 58.1 ko)

    Cliquez pour agrandir