Syndiquer tout le site

Article

2009 Y Salsa Festival 2009 à Lyon / compte rendu

Publié le 1er juillet 2009, par : Chabelita

Les festivals avec une programmation salsa attractive sont très rares en cette année de crise. Le Y salsa festival à Lyon est l’exception qui a su préserver un budget lui permettant d’accueillir des groupes majeurs, voire inédits en France (comme l’Apollo Sound).

Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce festival malgré sa 6ème édition et une progression constante en terme d’ambition (attention il risque de détrôner certains festivals salsa en perte de vitesse !), il faut préciser qu’il a lieu sur la pelouse de l’île Barbe, abritée par des arbres et parsemée de petites tentes blanches permettant de se restaurer et de découvrir l’artisanat Latino-américain. A noter la bonne idée du festival d’opter pour des toilettes sèches, d’une propreté incomparable, avec cela les organisateurs mettent l’accent sur le côté développement durable du festival.

JPEG - 152.6 ko
Aragon et Roena

L’instabilité de la météo s’est miraculeusement arrêtée juste avant les concerts du vendredi 26 juin 2009.

La mythique Orquesta Aragon (Cuba) a ouvert le bal avec la classe qu’on lui connait. Un voyage dans les classiques de la musique cubaine, qui rappelle que beaucoup des chansons qu’on attribuait à d’autres ne sont en fait que des reprises des succès de la Aragon. Un bon moment apprécié de tous.

JPEG - 120.2 ko
La 33

Changement radical d’ambiance avec La 33 (Colombie) prononcez "la Treinta y tres" : l’orchestre de salsa urbaine de Bogota qui est une tornade de jeunesse et de recherche musicale. De la nouveauté et une énergie débordante (que vous pourrez retrouver sur leur 3ème album en préparation) ont décoiffé le festival.

Le lendemain samedi 27 juin 2009 NG la Banda, a inauguré la soirée, avec toujours à sa tête José Luis Cortes ’El tosco’, flûtiste et chanteur, accompagné par sa fille aux choeurs. Piqué au vif par une demande de musique de qualité formulée dans les coulisses par une amie, El Tosco s’est fendu d’une introduction sur le "Boléro" de Ravel, version classique, qui après de longues minutes se transformera en version salsa.

JPEG - 69 ko
NG la banda @ Lyon

Très apprécié par le public. Cela fut suivi par beaucoup de morceaux différents, mais malheureusement pas par les hits de NG La Banda que tout le monde attendait : exit "Santa Palabra" et "Échale Limón", remplacés ... par un reggaeton ! Retour aux traditions pour le final en forme de comparsa sur l’herbe de l’île Barbe.

JPEG - 115.7 ko
Apollo Sound 2009

Roberto Roena (Porto-Rico), et son Apollo Sound étaient très attendus et ont largement répondu à l’appel du public lyonnais. Un orchestre rajeuni, qui a gardé quelques vieux briscards dans la section cuivre ou encore Endel Dueño aux timbales. Une succession ininterrompue de succès : Traicion, Lamento de concepcion, Que se sepa, Mi desengaño, Tú loco loco y yo tranquilo, El escapulario, Marejada feliz, entre autres... avec un public de colombiens en délire, chantant toutes les paroles à tue-tête, faisant passer la bandera entre la scène et le public et criant les titres des chansons qu’ils voulaient entendre... Si les colombiens de France, ne connaissent pas encore les paroles de La 33, par contre le répertoire de Roberto Roena n’a aucun secret pour eux, et souvent les musiciens ont tendu le micro vers le public qui chantait à leur place.

JPEG - 119.7 ko
Roberto Roena @ Lyon

La cerise sur le gâteau, a été un Roberto Roena revigoré, venu accompagné d’un jeune danseur avec lequel il a reproduit le show d’antan qu’il faisait aux côtés de son oncle Anibal Vazquez.

 [1]

Le tout sur la musique de "Coro Miyaré" comme au bon vieux temps, la grande classe. Un grand moment pour tous les fans.

Pour résumer, un temps splendide, un écrin superbe et de bons concerts ont fait de ce week-end une belle réussite.

Bravo aux organisateurs et à l’année prochaine.


[1] Roberto Roena & Anibal Vasquez con el Apollo Sound, d’autres videos